Where is Eric Bailly?

L’Olympique de Marseille will register the arrival on loan with option d’achat of Eric Bailly from Manchester United. Acheté près de 40 million d’euros par les Red Devils en 2016, le défenseur ivoirien de 28 ans s’est d’abord imposed comme un titulaire indiscutable au sein de l’arrière-garde Mancunian lors de sa première saison. Avant de vivre un sacré déclassement.

L’OM tient son renfort en défense. After several days of negotiations, the Phocéan leaders succeeded in finding a total agreement with Manchester United and the representatives of Eric Bailly for a season-long loan with an option to buy, which will depend on the qualification of Ligue des champions next season. Enrôlant le défenseur central (28 years) ivoirien, champion d’Afrique avec les Éléphants en 2015, les Phocéens s’offrent un nom ronflant… mais qui n’a jamais su s’imposer outre-Manche.

>> Toutes les infos et rumeurs mercato EN DIRECT

When he arrived at the Red Devils in the summer of 2016 from Villarreal, Bailly, aged 22, was one of the most promising defenders of the Vieux-Continent, with almost 40 million euros. investis par les dirientes anglais pour l’arracher à leurs homologues espagnols. Formé à l’Espanyol Barcelone, l’Ivoirien sort d’une saison convincingante avec le Sous-marin jaune (32 titularisations toutes compétitions confondues), qu’il a notably mené jusqu’en demi-finale de Ligue Europa.

Des débuts réussis sous les ordres de José Mourinho

Lors de sa première saison sous le maillot de Manchester United, il continue sur sa lâncee. Malgré une petite wounder au genou, il est titularisé à 36 reprises (toutes compétitions confondues) par José Mourinho et son histoire commune avec le club anglais a alors tout du mariage parfait. Mais tout bascule lors de la saison 2017-2018. Alors qu’il avait encore toute la confiance du Special One, Bailly se blesse très sérieusement à la cheville au début de l’hiver et manque quatre mois de compétition. Et rien ne sera jamais plus pareil.

En concurrence avec Chris Smalling, Victor Lindelöf, Phil Jones puis Harry Maguire et Raphaël Varane, l’Ivoirien va, au fil des saisons, reculer dans la hérarchie des défenseurs centraux, pas non plus aidé par des injuries à répétition. Depuis le début de l’exercice 2018-2019, il n’a jamais joué plus de 21 rencontres (toutes compétitions confondues) par saison.

Nombre de matches joués avec Manchester United (toutes compétitions confondues) par saison

  • 18/19 : 18
  • 19/20: 11
  • 20/21: 21
  • 21/22: 7

“C’est un joueur qui ne s’est jamais imposé à Manchester et qui a fait des bouts d’intérim par-ci, par-là, a appoyed Stéphane Guy, suiveur assidu de la Premier League, ce lundi soir dans l’ After Foot sur RMC. On voyait parfois des qualités, mais on l’a aussi trouvé complètement à côté de la plaque par moments. Il n’a jamais eu la confiance pour s’installer dans le onze.”

Au moment de débarquer sur la Canebière, Bailly est surtout un joueur qui ne connaît presque plus l’odeur d’un match officiel. Before the friendly appearances with Manchester United this summer, the defender played six matches in 2022, all with Côte d’Ivoire. Il était d’ailleurs titulaire contre la France en mars dernier (2-1).

“Un très bon gars, toujours aprécis dans le vestiaire”

Malgré cette incertitude, l’OM a donc décidé de tenter le coup. À 28 ans, Bailly est un joueur à relancer et, s’il parvient à enchaîner les matches, son recrutement pourrait rapidement devenir une très belle affaire.

“C’est une bonne idée, a tranché Julien Laurens, correspondent de RMC Sport en Angleterre, ce lundi dans l’After Foot. Déjà, c’est un très bon gars, toujours aprécis par tout le monde dans le vestiaire. Il met toujours la bonne ambiance et est toujours de bonne humeur. Il a toujours dit que les erreurs qu’il a pu faire le peu de fois où il jouait, c’est parce que justement il manquait de rythme. Il a des qualités physiques de très haut niveau. Avec le ballon, c’est un peu plus rustre, mais c’est très solide dans les duels. Il met la tête là où quelqu’un d’autre mettrait son pied.” Un état d’esprit qui a déjà tout pour seduire le Vélodrome.

Felix Gabory Journaliste RMC Sport

Leave a Reply

Your email address will not be published.