Une programmation qui pèse lourd! (Part 2)

-20% on Guitar Pro with code: MZ2O

Pour cette édition 2022 du festival Motocultor, après une annulation en 2021, les groups à l’affiche sur l’ensemble des quatre jours comprenaient du beau monde, avec une concentration rather Rock le judi, pour laquelle nous n’étions pas présents, et trois jours ininterrompus de Metal du vendredi au dimanche, avec de jeunes groupes à découvrir, mais aussi des poids lourds du genre, comme Leprous, Kreator, Tarja Turunen, Apocalyptica, Sick Of It All, Electric Callboy, Bury Tomorrow ou Behemoth, pour n ‘en citer que quelques-uns.

Comme nous l’avons vu dans le report du vendredi, le premier jour metal a été rempli de musique de qualité, et le suiuvant n’ a pas derogé à ce principe com vous le verrez ci dessous.

Text and photos by Tetralens (tetralens.com)

Samedi

La programmation a subi quelques changements de line-up et des inversions dans l’ordre de passage, mais dans l’ensemble, les choses ont bien démarré avec le groupe The Dali Thundering Concept remplaçant Hypno5e. Une belle présence scénique even if the collectif a dû jouer devant une crowde encore clairsemée.

Motocultor 2022 : Une programmation qui pèse lourd !  (Part 2)

En revanche, la Supositor Stage, un peu eccentricré, baignée par la lumière du début d’après midi, est envahie de monde, à savoir un panel de métalleux visibly prêts pour la tornado Ten56. This performance (ainsi que celle du lendemain, car oui, les nouveaux maîtres du Deathcore français ont replaced Lorna Shore au pied levé) est pour le moins lourde. Ce samedi, Aaron Matts, Luka Garotin, Arnaud Verrier, Quentin Godet, et Steeves Hostin, ravagent la scène de leur énergie, et enflamment le public avec une succession de morceaux tous plus dévastateurs les uns que les autres. La fine équipe nous fait partager l’anniversaire d’Aaron, et l’anniversaire anticipé de Luka, depuis la scène, en arrosant la crowde de champagne, et avec une profusion de bonne humeur.

Motocultor 2022 : Une programmation qui pèse lourd !  (Part 2)

Suite à ce set, j’ai la chance de m’entretenir avec Quentin et Luka qui évoquent leur fierté d’appartenir à cette communauté très dynamique de la scène metalcore/deathcore française montante.

Motocultor 2022 : Une programmation qui pèse lourd !  (Part 2)

De retour à la Supositor Stage, je découvre la rage brute de Viscera, un groupe de deathcore britannique formed en 2019, qu’un ami m’conseille de ne pas manquer. Et en effet, Jamie Graham et ses acolytes, dont certains ont fait un passage chez Heart Of A Coward, offrent un set puissant, au son marqué par des mélodies abouties mises en valeur par une structure rythmique efficace.

Motocultor 2022 : Une programmation qui pèse lourd !  (Part 2)

On continue dans la même veine avec Benighted, un collectif français au parcours exemplaire. Ces stéphanois décoiffent le public du Motocultor avec leur deathcore brutal (avec des variants de grindcore) et leur maîtrise scénique undeniable, via une setlist variée issue de leur vaste discographie, dont quelques compositions d’Obscene Repressed, leur dernier album, sorti en 2020.

Motocultor 2022 : Une programmation qui pèse lourd !  (Part 2)

Changement de style assez radical pour la suite de la journée, avec Lost Society sur la Dave Mustage. These Finns are distinguished by a style à la croisée du Thrash Metal, du Heavy Metal, et un petit quelque chose en plus qui fait les sortir du lot, une sorte de marque de fabrique qui se déploie autour d’un sens agui de la mélodie . Sami Elbanna, guitarist and frontman survolté, et son groupe se renouvellent sans cesse et ne peuvent laisser personne indifferent. La générosité scénique sublime l’ensemble de la performance et on en redemande.

Motocultor 2022 : Une programmation qui pèse lourd !  (Part 2)

Après une shorte pause, je bascule dans l’univers technique du Metal Progressive de Tesseract. Les Britanniques, qui sont une référence en la matière, ravissent aussi bien les amateurs de djent que de groove metal. Because if the finesse and the precise technique are the central elements of their identity, we also note a powerful voice and a writing in constant renewal à l’empreinte hypnotique.

Motocultor 2022 : Une programmation qui pèse lourd !  (Part 2)

J’espère que vous ne m’en voudrez pas si je vous dis que jai préféré le son éthéré et enveloppant du metal atmosphérique d’Alcest à la performance survoltée de Didier Wampas? Une fois de plus, la sobriété de ce Black Metal, blackgaze, dont la force et la profundo vous markent sans peine, ne cesse de m’émouvoir à chaque fois. Les chansons sont présentées avec un sens de la mélodie mêlé à ce quelque chose d’inexplicable, qui vous plonge dans un spleen profond et dont la beauté donne le vertige.

Motocultor 2022 : Une programmation qui pèse lourd !  (Part 2)

Je poursuis la soirée dans une ambiance similaire, bien que marquee par plus de noirceur avec la performance de Cult Of Luna. Les Suédois plongent la Dave Mustage dans un univers Post-Metal avec des passages puissants et lents, le tout au gré d’une expressione instrumentale vibrante, qui sonde les recoins les plus sombres de l’âme. Une très belle production qui donne vie à ce bijou d’album qu’est The Long Road North sorti en 2022.

Motocultor 2022 : Une programmation qui pèse lourd !  (Part 2)

Ma curiosité me conduit ensuite vers le set de Batushka, un black metal orthodoxe cérémoniel étrange et hypnotique. Ces polonais délivrent un moment suspendu, pensé, mesuré, froid, qui laisse le public scotché devant une performance aussi construite qu’énigmatique.

Motocultor 2022 : Une programmation qui pèse lourd !  (Part 2)

I then had the chance to assist in a part of the sublime performance of Perturbator, which gathered a lot of people around the scene at the end of the evening.

Motocultor 2022 : Une programmation qui pèse lourd !  (Part 2)

Le samedi se termine avec Apocalyptica, ces génie du metal classique et symphonic venus de Finlande. Les violoncelles sont à l’honneur et magnifient un répertoire composed either of their own compositions, or of reprises comme celles qui les ont rendus célèbres il ya un moment. La maîtrise technique de ces musicians hors pair contrebalance un léger manque d’interaction avec le public.

Motocultor 2022 : Une programmation qui pèse lourd !  (Part 2)

La suite au prochaine épisode…

À propos de Tetralens

This article was written by Tetralens, who is also the owner of all the photos you have seen above.

Tetralens is a photograph based in Paris. If you want to discuss with her about her work and/or collaborate with her, you will find all of her information below!

TETRAlens rassemble toutes les expressions de mon travail photographique, récent ou dating de plusieurs années. I present mainly an extract from my live concert captures, mainly from the Metal and Rock scene, as well as a small overview of my other photographic subjects, such as landscapes, details and architecture. D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours voulu capturer à travers mon objectif ce que mes yeux voulaient immortaliser: le tranchant d’une lumière, la force d’un instant, la douceur d’un regard, l’énergie d’un moment, ces choses qui rendent le monde plus beau. Depuis mon plus jeune âge, cette passion m’a suivi dans mon quotidien ou dans mes voyages, mes yeux regardant constantly la nature, les villes et les gens comme une source d’inspiration pour nourrir mon expression artistique. The most emblematic channel being the live music, the events through which the human is a vector of the most positive vibrations.

Leave a Reply

Your email address will not be published.