un unique service, loin de la toxicity des réseaux sociaux

Discord will communicate strongly in France pour gagner à se faire connaitre. Un service encore indépendant et très loin des réseaux sociaux plus malveillants.

Discord-rotonde

Comme la plupart des services tech, Discord has greatly benefited des années Covid. Quand le monde ne pouvait plus sortir, le service est devenu le lieu de retrouvaille pour de nombreux amis. Un compagnon idéal quand ils s’occupaient de leur île sur Animal Crossing, qu’ils apprenaient à faire du pain, ou pour animer des soirées sur Among Us.

Discord is also a unique service in its genre. Un réseau social sans vraiment en être un, et surtout une sorte d’ode au web des années 90 qui retrouve tout son sens en 2022.

Become the rendezvous of your passions

Nous avons pu nous entertainer Jesse Wofford, directeur du marketing produit, à l’occasion du launch de la première campaign de communication de Discord outside des États Unis. Cela se passera en France, et on porra donc décovrir des publicités pour Discord dans le métro de grandes villes, à la télévision ou en pre-roll sur les services en ligne.

Ça c’est pour le contexte, mais ce n’est pas vraiment la campagne marketing d’un service en ligne qui nous intéresse ici. C’est plutôt l’identité même de Discord à une époque où l’on ne parle plus que des géants de la tech. Le service est toujours mené par une firme indépendante et detente à titre privée, sans être coté en bourse.

What’s interesting about Discord is the ability for communities to meet easily around a common subject: a video game, a project, a streamer or a pastime. Chacun peut créer son petit cocoon et y inviter ses amis. Avec le recently launched AutoMod, Discord even proposes tools to define its own rules of operation. On est donc far des problèmes de harcèlement si courant sur les réseaus sociaux ouverts au public comme Twitter ou Facebook.

Discord Automod

Discord joue d’ailleurs sur deux échelles différences. D’un côté, les petits serveurs de moins de 15 membres. They represent 90% of Discord servers online. On imagine qu’il s’agit de serverur permissit à quelques camarades de s’aider dans les devoirs, ou à un groupe d’amis pour organiser des soirées.

De l’autre, il ya les plus grands serveurs, ceux avec des dizaines de canaux de discussions. They represent a small part of servers, moins de 1% are public, but potential beaucoup d’utilisateurs. Eux ont une nouveauté tout appropriate depuis quelques jours : les forums.

Comme un air de nostalgie

Discord réunit donc deux lieux de rendez-vous priviligeé des années 90 : les chats en ligne façon IRC et les bons vieux forums. Quelque chose qui avait un peu disparu à l’ère des réseaus sociaux, comme les sites « persos » dédiés à des jeux précis ou des hobbies (certains se souviendront peut-être des sites hébergés par Free, Wanadoo ou encore Lycos).

Discord forums

Avec les salons de forums, Discord fait renaitre un tool adapted à un besoin qui n’avait pas totalement disparu. Pour les communautés, c’est un tool supplémentaire d’interaction, pour des discussions sans doute plus longues ou qui reviennent réguillet, mais qui ne demandent ni thread ni canal dédié.

In recent months, Discord has multiplied this genre of functions allowing administrators to create a server in their image. Aujourd’hui, ils ont à leur disposition les canals textuels, vocaux, les appels vidéos avec partage d’écran, les conférences, les forums, les fils de discussion, etc.

What about France?

Au-delà de la campagne marketing pour la France, Discord should also invest in local events. Bien sûr, the brand mentioned the Paris Game Week qui se tiendra en novembre.

It is also a question of pushing the universities to adopt the service to offer online common places for the students.

Quand on sait que 67% des serveres Discord en France ne sont pas des serveres dédiés aux video games, ce qui rentre parfaitement dans la stratégie d’extension du service, on comprend tout l’intérêt de la marque pour le pays. Do not hesitate to join the Frandroid server.


Pour nous suivre, we invite you to download our application for Android and iOS. You can read our articles, dossiers, and watch our latest videos on YouTube.

Leave a Reply

Your email address will not be published.