Un documentaire sur Lovaganza, ce projet « trop beau pour être vrai »

Le rêve hollywoodien d’un couple de réalisateurs québécois devenu un chechemar pour de petits épargnants appelés à financer un projet « trop beau pour être vrai » est conté dans un documentaire, Lovaganza : La grande illusionoffert à partir d’aujourd’hui.

Publié hier à 8h00

Richard Dufour

Richard Dufour
La Presse

À l’aide d’une série d’entrevues, les auteurs du documentaire tentent d’explicer comment des artistes sont arrivés dans les dernières années à mener une vie de stars sur le dos de centaines de petits investisseurs.

« On a parlé à une centaine d’investisseurs et on en a entendu des vertes et des pas mûres. On aurait aimé mettre dans le documentaire tout ce qu’on a entendu, mais ce n’était pas possible », affirms Aude Leroux-Lévesque, coauteure du documentaire.

Le film fait état de 24 million amassés aupres de plus de épargnants depuis le launch du projet Lovaganza, il ya près d’une quinzaine d’années.

Les instigateurs du projet ont fait miroiter à des petits investisseurs des returns pouvant aller jusqu’à 10 fois leur mise, mais aussi qu’ils allaient contribute à produire des films à grand deployment et à financer des projets humanitaires.

“There are people who have given money, sorti des REER, and even given their credit card number,” says journalist Isabelle Ducas, from La Pressequi témoigne dans le film et a été la première journaliste à écrire sur l’affaire, il ya huit ans.

« Dérangeant et malhonnêt »

L’argent a été récolté, dit Isabelle Ducas, en contravenant aux règles de l’Autorité des marchés financiers. Mais aussi à l’aide de mensonges.

“Ils disaient par exemple que Steven Spielberg was one of their mentors, alors que ce n’était pas vrai”, said Isabelle Ducas.

C’est une histoire qui va de rebondissement en rebondissement. On n’a pas fini d’en entendre parler.

Isabelle Ducas, journalist à La Presse

The authors of the documentary say they have tried, without success, to talk to the principals responsible for the Lovaganza project.

The co-author of the documentary, Sébastien Rist, hopes that the film will allow the “victims” to turn the page and understand that they were not alone or foolish. “Car certains ont été reniés par leur famille et par des amis pour avoir été implosion dans ce projet”, he said.

Aude Leroux-Lévesque estime qu’il est particulier « dérangeant » et « malhonnête » d’avoir « embarqué » des gens pour de supposedes valeurs de paix, d’unité, d’amour et d’entraide. “Aucune fondation n’a bénéficié de l’argent prétendument récolté”, dit-elle.

Two distinct prosecutions

Two lawsuits filed by the Autorité des marchés financiers in connection with this affair are still active. La première vise les collectors de fonds, Mark-Érik Fortin et Karine Lamarre, tandis que l’autre cible ceux qui sont prêtente comme les scenaristes, réalisateurs et têtes dirigeantes du projet, Jean-François Gagnon et Geneviève Cloutier.

The retrial of proceedings against the couple Fortin-Lamarre, who has already recognized the guilt of several chiefs of prosecution, is scheduled for September 12. « Nous allons y pursuivre les représentations sur la peine. Les représentations avaient été interrompues en raison de l’état de santé de Mme Lamarre », indique un porte-parole de l’AMF.


PHOTO CATHERINE LEFEBVRE, ARCHIVES COLLABORATION SPECIAL

Karine Lamarre et Mark-Érik Fortin, lors de leur comparution en novembre 2021, à Montréal

L’AMF demande une peine de prison. « Ils [les intimés] risquent gros. Juste pour avoir contrevenu aux lois sur l’investissement. C’est rare que l’AMF demande une peine de prison », notes Isabelle Ducas.

La poursaige a été intentée pour placements sans prospectus, alors que le scandale dans cette histoire est sur le plan humain, commented Aude Leroux-Lévesque. It shows, selon elle, les limites du système judiciaire.

Aude Leroux-Lévesque soutient qu’avec la quantité de preuves amassées, elle peut dire qu’il ya eu de mauvaises intentions et des mensonges. “Que ce soit une fraude ou pas, c’est à la justice de le determinaire”, dit-elle.

Le documentaire Lovaganza : La grande illusion est offert dès ce mardi sur la plateforme Vrai.

Leave a Reply

Your email address will not be published.