The coach of PSG regretted his proposals on the “char à voile” movement of his team

The coach of Paris Saint-Germain, Christophe Galtier, at the Parc des Princes, in Paris, on September 6, 2022.

Confronted with a certain media urgency, the coach of Paris-Saint-Germain, Christophe Galtier, tried, on Tuesday, September 6, to defuse the controversy raised the day before by his proposals on the topic of climate. A l’issue du match de Ligue des champions won against Juventus, l’entraîneur parisien a fait, au micro de Canal+, son mea culpa :

“Believe me, I am concerned about the problems of climate, of our planet, I know the responsibility we have.” (…) On n’est pas hors sol, on est très lucides, simplement c’est une blague qui arrive au mauvais moment, qui est de mauvais goût, et je le regrette. »

Lundi, Christophe Galtier et l’attaquant parisien Kylian Mbappé avaien été interrogés, en conférence de presse, sur la possibilité de courir au train, more ecological than l’avion privé, après un déplacement de l’équipe à Nantes. “This morning, we discussed with the society with which we made our trips to know if we could not move in a boat.”avait répond, ironically, Christophe Galtier, juste après un fou rire de Kylian Mbappé.

Read also: Article reserved for our subscribers “The world of football must develop an eco-responsible conscience with long-term objectives”

“Carton rouge climatique” de Greenpeace

The sequence became immediately viral, causing a media and political tornado after being marked by three canicules and repeated fires.

« Je pense qu’il est important qu’ils [les footballeurs] réalisent dans quel monde on est, qu’ils prennent conscience quil ya une crise climatique qui n’est plus une hypothèse pour demain mais qui est une réalité maintenant »a notably declared the premier minister, Elisabeth Borne.

“I really invite the PSG to seize this subject very seriously, because the French do not understand that some people consider it au dessus du climatique.”a cinglé la minister de la transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher.

Read also: Article reserved for our subscribers Football : des pelouses de Ligue 1 plus vertes que les clubs

Dans la soirée, just before the Ligue des champions meeting, Greenpeace deployed a char à voile et des banderoles pour décerner un “carton rouge climatique” au club. Le patron de l’ONG écologique called Mbappé à mettre son « aura dans le monde entier » au service du “combat” contre la crisis climatique.

Des militants de Greenpeace avec un char à voile et des banderoles autour du Parc des Princes pour sensibliser à la issue climatique, before le Ligue des champions entre le PSG et la Juventus, à Paris, le 6 septembre 2022.

Des discussions entre le PSG et la SNCF

Avant le mea culpa de son entraineur, le PSG avait pris la peine d’indiquer qu’il étudiait « toutes les possibilites de déplacements sur les matches extérieurs du club, around vingt-cinc per saison ». Des discussions ont d’ailleurs lieu avec la SNCF.

According to PSG, the priority remains “security, respect for public order, logistical issues and the environment”but the club has specified to have made a trip to Lille by car and has planned to refurbish it « lorsque c’est possible »pour Troyes, Reims, Auxerre et Lens.

Pour son déplacement à Nantes vendredi, le club a mis en avant l’heure tardive et l’impossibilité d’assure le retour en train pour justify son choix de l’avion.

« On fait du sur-measure »a spokesperson for TGV-Intercités, whose director general, Alain Krakovitch, launched the polemique Sunday, en proposant ses services au PSG dans un message sur Twitter. Avec des limites : la SNCF recognizes that les retours tardifs peuvent poser problème, des lignes étant souvent fermées la nuit pour travaux.

The SNCF proposes the privatization of entire trains – what can be done for a single team (500 seats in a TGV) – ou d’une ou deux voitures de 1re classe. Un défi majeur concerne la sécurité: how to handle the probable crowds of fans attending the stars of PSG in a Parisian station? La compagnie ferroviaire répond qu’elle peut assurer la sécurité grâce à la Suge (sûreté SNCF), eventually aided du service d’ordre du club.

Read also: The NBA made a step to reduce its carbon footprint

« Si c’est mieux pour la planete, on va le faire »

« Le club est en train de discuter, laissons faire ceux qui s’en occupenta declaré, mardi soir, le défenseur brésilien du PSG, Marquinhos. Nous, on n’a pas de souci, si c’est pour le bien de l’écologie, on a déjà pris le train, au Japon, en sélection aussi. Si c’est mieux pour la planete, on va le faire. »

The SNCF affirms that it already transports several rugby teams – and will be responsible for transporting most of the selections in competition during the 2023 World Cup – but their notoriety is not at the level of PSG. Des équipes de foot féminines et masculines de L1 ont aussi recourse à ses services, assure-t-elle, sans précis les lesches.

Read also: Les trajets en jet privé les plus fréquents en France et les alternatives (beaucoup less polluantes) en train ou en voiture

According to a study of the Ligue de football professionnel (LFP), on the ensemble of matches of Ligue 1 and Ligue 2 of the 2019-2020 season, 65% of the teams’ journeys were made by plane, 31% by bus and 4 % en train.

Dans les principaux championships étrangers, en Italie, en Espagne et en Allemagne, le recourse au train n’est pas rare. En Angleterre, avec seven clubs à Londres – plus d’un tiers du championship –, les déplacements sont plus courts, et même les clubs de Manchester ou Liverpool ne rechignent pas à affréter des trains pour se rendre dans la capitale. En October 2021, Manchester United avait cependant été épinglé pour avoir pris l’avion afin de se rendre à Leicester, à 160 km par la route, soit un flight de… ten minutes.

Read also: Private jets of celebrities: behind the denunciation of pollution, the growing success of “flight tracking”

Le Monde with AFP

Leave a Reply

Your email address will not be published.