Rudy Gobert, the tweet that launched an enormous debate

Auteur d’un EuroBasket plutôt réussi sur le papier, Rudy Gobert a pourtant suscité beaucoup de débats après sa performance contre l’Espagne. Une panne offensive pour un joueur toujours aussi clivant, qui n’a pas eu son habituel de l’autre côté du parquet dans cette finale, où il était censé porter les siens. Est-ce vraiment de sa faute? A tweet from an internet user relaunched the debate concerning the Wolves player.

Battus dimanche dernier par l’Espagne en finale de cet EuroBasket 2022, les Bleus sont logically déçus de l’issue du tournoi, peu importe si une médaille d’argent vient nowre remplir leur armoire à trophées. On sait que les leaders de cette Equipe de France ne visent que l’or, à l’image d’Evan Fournier et Rudy Gobert, qui ont fait le buzz avec leur comportement d’après-match. La déception est présente et des leçons doivent être tirées de cette competition, tandis que Gobert est un nom qui revient de plus en plus souvent pour explicar ce sombre dénouement.

Rudy Gobert encore critiqué après sa performance

Nobody can dispute that Rudy made a good tournament, for proof, FIBA ​​rewarded him with a presence in the 5 majors of the competition, alongside Willy Hernangomez or Giannis Antetokounmpo. Si sa phase de groupe n’est pas exempt de tout proche, c’est bien le joueur des Wolves qui avé sa nation contre la Turquie avec une claquette folle en huitièmes de finale, tout en dominant dans la foulée les Italiens. And yet, Rudy continues to cause mitigating reactions.

Si l’on se concentre sur ces statistics, un premier détail interpelle immediately pour Rudy : les contres, avec seulement 11 sur 9 matches. On est far de sa moyenne NBA, qui se situe à 2.1 blocks à chaque sortie pour sa dernière saison au Jazz. Une baisse qui peut s’explicable par des rencontres se jouant à 40 minutes dans le basket européen, et non 48 dans la ligue nord-américaine. On peut aussi évoquer les balles perdues qui sont beaucoup trop nombreuses, la faute à un jeu trop souvent hasardeux en attaque, où le pivot a dischelle ses limites dos au panier. La question étant : est-ce que Vincent Collet a bien éutilisé sa star?

En utilisant parfois une défense de zone, le sélectionneur des Bleus ne s’est pas fait que des amis, notably contre l’Espagne. Pas de quoi mettre en valeur Rudy dans la raquette, tandis que Juancho Hernangomez s’est amusé à punir à trois points (7/9) les Bleus dans cette finale. À l’inverse, le boulot a été fait pour contenir le MVP du tournoi :

Willy Hernangomez when he is defended by Rudy : 7 points, 2/9 au tir, 3/5 aux lancers, 31.3% de vrai percentage au tir. Félicitation à l’Espagne et Willy, mais on ne peut pas dire qu’il a pris le meilleur sur Rudy car ce n’est pas le cas.

Un boulot positiv de la part de Rudy sur son adversaire direct, tandis que ses équipiers n’ont pas eu la même réussite défensive, à l’image de leur tournoi. C’est autre chose offensivement pour Gobert, qui doit affronter des adversaires plus engagés et mieux préparés dans une telle compétition se jouant sur même pas trois semaines. Cela peut explicier ses statistiques inquiétantes dans certains domaines, et une impression générale moins imposante sur le parquet.

With 12.8 points and 9.8 rebounds, Rudy Gobert dropped a EuroBasket globalement réussi, récompensé par une médaille d’argent autour de son cou. However, there are persistent doubts about his ability to shoot the best in the “FIBA” basket, far from what we can see all year long in the NBA. Cette tendance pourrait se confirmar en octobre, pour ses premiers pas en tant que joueur des Wolves.

Leave a Reply

Your email address will not be published.