Pourquoi le prix des billets d’avion a bondi de 43.5% sur un an en France

In July 2022, the increase in the price of plane tickets departing from France reached 43.5% for all destinations, according to the Directorate General of Civil Aviation (DGAC). This corresponds to an increase of 37.7% compared to 2019, before the pandemic. Cette hausse atteint even 54,5 % sur les liaisons intra-européennes, contre 28,8 % sur le long-courrier international. Pour un aller simple Paris-Rio début septembre, il faut aujourd’hui compter entre 700 et 800 € selon les compagnies. Et 100 à 400 € pour un trajet Paris-London.

« The tourism activity has exploded »

« The cause is extremely simple. On pensait en février que l’activité touristique allait reprendre, elle a literally explosé », summed up Loïc Tribot La Spière, économiste spécialiste du transport aérien, directeur du CEPS (Centre d’Étude et de Prospective Stratégique).

According to the figures of the organization Eurocontrol, on the week of 15 au 21 août 2022, les aéroports français comptabilisent chaque jour autour de 4 200 vols sur leur sol. C’est une valeur inférieure de seulement 10% à celle d’avant la crise sanitaire. The frequency of the two major Parisian airports Paris-Charles-de-Gaulle and Paris-Orly returned in July to 86.3% of the level of July 2019, i.e. 9.1 million passengers.

« We are at 90% of the number of places on sale in relation to 2019, the year of reference before the Covid. The demand is there. Certain destinations are at 100% of capacity compared to 2019 in Southern Europe », communique un porte-parole d’Air-France.

« Reestablish the accounts »

Face à cette demande, les compagnies aériennes intenden en profiter pour « restore their accounts and augment their margins », says Bruno Gazeau, president of the National Federation of Transport Users Associations (Fnaut). Air France recognizes it. « Airline prices are set based on supply and demand », justifies la compagnie aérienne française.

Ce surcroît de demande a également engendré une hausse des costs puisqu’il a fallu trouver du personnel notably dans les aéroports et dans les compagnies aériennes. « On était sur un niveau de main-d’œuvre post-Covid avec le moins de charge de personnel possible. Les entreprises du transport aérien ont été prises de court et ont été obligé d’acquirer de nouveaux collaborators dans l’extremé immédiateté”, précis Loïc Tribot La Spière. Certain airlines have also granted a raise in the same period, such as Lufthansa or EasyJet after several strikes. Des mobilisations ont aussi lieu chez Ryanair depuis bientôt deux mois.

In juillet 2022, the increase in the price of plane tickets departing from France reached 43.5% to all destinations, compared to the previous year. | OUEST-FRANCE

Hausse du cost du kérosène

Les entreprises aussi en avant la flambée au premier semestre 2022 des prix du pétrole, et donc du kérosène. « Mi 2021, le carburant représentait 15 % de nos costos contre 29 % au premier semestre 2022 », assured Air France. Sa filiale à bas coosts Transavia confirme : « Nos prix doivent couvrir notre base de costos qui a connu une inflation depuis un an an, nomentamente celui du carburant. »

Loïc Tribot La Spière précis aussi : « Sur certaines dessertes, il a fallu élargir les distances pour contourner la Russie et l’Ukraine que l’on ne peut plus survoler. Il ya donc plus de costos de kerosène si vous souheit vous rendre en Corée ou au Japon. »

But for the specialist, « une compagnie responsible s’assure toujours. Normally, sa couverture d’assurance lui permet d’evitar ce dumping de prix. Le vrai problème ce n’est pas le cost du kérosène. Ce qu’on n’a pas réussi à anticiper, c’est la reprise du tourisme à ce point-là. Il faut avoir conscience que la partie la most profitable pour les compagnies aériennes, c’est general la période estivale. »

Ce système d’assurances contractualisées à l’avance vise à obtenir, pour des périodes futures, un prix du kérosène moins élevé que le prix du marché. Some companies rest mieux assurées que d’autres face au cost du pétrole. C’est notably le cas de la compagnie irlandaise à bas prix Ryanair ou d’EasyJet. « Notre couverture nous place dans une meilleure position que nombre de nos competitors. This gives us a good level of certainty on the prices, all in all allowing us to benefit from a certain flexibility if the prices of the fuel continue to decrease »affirme la compagnie.

Vers une baisse des prix à la rentrée ?

Le cost du barrel de pétrole, jusqu’alors en forte hausse à partir de March 2022, est en baisse depuis le mois de June. Le baril de pétrole cost 128 dollars début mars, il en valait 96 dollars lundi 22 août.

Le prix du billet devrait probably redescendre à la rentrée. D’autant qu’« il faudra bien remplir les avions », explains Loïc Tribot La Spière. « Désormais, les discussions entre entreprises s’établissent par zoom. Le pôle rentatité pour les compagnies aériennes c’est général la classe affaires, qui n’a pas repris depuis le Covid ». Mais du côté de Ryanair, on a cependant announcement début août que l’ère des billets d’avion bradés à 10 € est, en tout cas, bien révolue.

Leave a Reply

Your email address will not be published.