Pourquoi Avatar 2 is already a technical revolution for cinema halls

La ressortie d’Avatar et l’arrivée prochaine d’Avatar : La Voie de l’eau They represent déjà un progrès technique pour le cinéma et un vrai défi pour les halls.

Récemment encore, on s’interrogeait sur la disparition soudaine d’Avatar du catalog Disney+. Outre toutes les problématiques que cela raises sur la question des plaformeurs, un tel phenomenon sspliquait tout simplement par Disney’s projet de ressortir très proximately le film de James Cameron dans les cinéma. Dès le 21 septembre prochain, le feature film porra être redécouvert sur grand écran à travers le monde. An effective promotional tool to put Pandora and the Na’vi on the front of the stage before the imminent arrival ofAvatar : La Voie de l’eau. Mais pas seulement. Dans cette ressortie d’Avatarpremier du nom, se cache un baptême du feu pour nos salles de cinéma face à un véritable défi technique.

Sont nombreux, et le seront encore, ceux qui ne ratent pas une occasion de déplorité du film, étant peut-être passé à côté de celui ci à l’époque et le boudant toujours plus d’une decennie après. Yet, when on parle de revolution en évoquant Avataril n’est guère question de l’avoir appreciable ou non. It’s a fact, James Cameron’s feature film completely revolutionized its medium when it was released in 2009 and it’s about to redo the same thing in 2022.

Un exploit que la vaste majority des films ne tente pas. So, Avatar 2 pourrait être un immense choc pour les salles de cinéma et celles-ci vont s y préparer grâce à la ressortie du premier volet, dans sa nouvelle forme.

Avatar : La voie de l'eau : photoPrêts à prendre d’assaut les cinémas

As very well explained in an article from Boxoffice Pro, les nouvelles technologies utilisés pour Avatar 2 They will force cinemas to prepare for a return to 3D (qui, puisque rien de nouveau n’avait été fait avec depuis, était un peu tombée en désuétude) et à diffuse le film dans de multiples formats. C’est toute une organization très complexe qui doit être faite en amont pour accueillier un aussi ambitiouseux film, tout ça dans le but de donner au spectateur une expérience en salle sentant veritably de l’ordinaire.

Disney ainsi indicé aux exploitants de salle que The film will be available in 2D and 3D in a standard version that meets the basic technical standards of all rooms. pour ne pas rendre le feature-métrage inaccessible aux cinémas moins bien équipées ou en manque de moyens. However, l’exigence d’une telle œuvre et les noveltés techniques du film obligent necessarily the most sophisticated rooms to be à la hauteur:

[Le film] will also be available in versions that make use of the latest technical developments in terms of projection: 4K, HFR, and 3.5 Foot-Lambert brightness for 3D

Avatar: photo“Dis encore une fois “Pochahontas” pour voir”

Avatar 2 devrait donc sortir dans le plus grand nombre de formats possible en plus de proposer des expériences inédites aux salles. On parle notably d’une combinaison très complexe entre une 3D de dernière pointe et du 4K HFR (une très haute résolution avec une cadence d’images per seconde allant de 48 à 120 images per seconde). James Cameron a l’air bien décidé à impose au public un format jusque-là peu appreciable, malgré les expérimentos de Peter Jackson (Le Hobbit) et d’Ang Lee (Un jour dans la vie de Billy Lynn, Gemini Man).

En tout cas, ce défi soulève pour beaucoup plusieurs problématics : the massive resupply of glasses (globally manufactured in China) with a shortage expected in September, the choice of screens to project the film, the question of brightness (always delicate for 3D), etc. Par ailleurs, si beaucoup de salles sont équipée de projectors numériques avec une lampe en xenon, d’autres beginnment à transiter vers la projection laser, plus ecological et pratique pour la 3D. Avatar pourrait precipiter ce changement, même si beaucoup d’exploitants ne peuvent pas se permettre le cost du matériel.

Avatar : La voie de l'eau : photoLes exploitants qui attendant leur livraison de lunettes 3D

À la both affolante et excitante, la révolution de James Cameron est en marche, et ce n’est pas étonnaire qu’elle soit la cause de tant d’émoi pour les distributeurs et les exploitants. Voilà pourquoi la réédition du premier Avatar est aussi rassurante pour tout le monde. The film will serve as a “crash test” for cinemas to grasp new technologiesand allow different types of rooms to be adapted according to their configuration, to offer the best possible experience.

Fait rare pour une ressortie, le film sera proposé sur un large réseau de salles (between 300 and 400 copies). For Frédéric Monnereau, director of distribution at Walt Disney France, “This will allow us to make an état des lieux du parc français en matière de son, de projection et de HFR… et de préparer la sortie d’Avatar: La Voie de l’eau en décembre”.

An exercice qui, even beyond Pandora, est salvateur pour les cinémas. Une telle mise à l’épreuve est en soit une revolution, certes technique, mais aussi culturelle, ramenant au cœur du débat ce qui devrait être l’une des principales obsessions du septième art. C’est-à-dire proposer au spectateur des expériences qui soient toujours supérieures à ce à quoi il est habitué.

.

Leave a Reply

Your email address will not be published.