Pour un tournage avec Michael Douglas, une fasse tempête dans la piscine d’eau de mer de Saint-Malo

Tournage série sur Benjamin Franklin à Saint-Malo
À bord du gros doris malmené par les flots, six rameurs Normands de l’association Tolet Général. © Le Pays Malouin / BR

This Monday, September 19, 2022, the tourists who climbed the ramparts of Saint-Malo had the right to an unprecedented spectacle: a fake tempête dans la piscine d’eau de mer de Bon-Secours ! « On nous a dit que c’était pour une grosse production américaine », say two Belgians, parmi tous les curieux qui observent de loin.

C’est bien ça, et plus precisely le tournage d’une série en huit épisodes pour la platforme Apple TV. On n’en connaît pas encore le titre definitif mais on sait que Michael Douglas y incarne Benjamin Franklin qui, à l’age de 70 ans, avait entrepris de convincing la France – et son roi Louis XVI – de sutenir la démocratie américaine tout juste nassante, après la declaration d’indépendance du 4 juillet 1776. l’alliance franco-americaine…

Click here to visualize the content

Michael Douglas dans un doris

À Bon-Secours, d’important moyens sont déployable et un impressive ballet de techniciens s’affaire, notably sur le ponton très provisoire amenablement sur un échafaudage. C’est dans un wary un gros doris datent d’une cinquantaine d’années et denommé Goule à jus – que le célèbre acteur américain a été ballotté par des vagues créées de toutes pièces.

Ce grâce à des trucages astucieux, mais pas ultra pointus: deux pelleteuses en mouvement, dont les godets avaient été réplaited par de grands rouleaux noirs, mais aussi un scooter des mers qui tourne en rond dans la piscine, le tout ajoutes à de gros ventilateurs . Derriere, le plongeoir de la piscine d’eau de mer a été covered with a tissu vert qui faicitera sa disparition en post-production.

Tournage série sur Benjamin Franklin à Saint-Malo
Calme plat avant la fausse tempête. © Le Pays Malouin / BR

Six rameurs normands

À bord de cette barque malmenée par les flots, six figurants qui sont en fait des membres de l’association manchoise Tolet Général. Leur Goule à jus (c’est une expression du patois Normand) a été un peu modifié et repeint pour les besoins du tournage, histoire d’être raccord avec l’époque voulue.

« On l’a prêté à la production pending one month and half, confie le president de l’association Christian Porquet. Pour nous, ce genre de prestations en vaut la peine ; pour trois jours de répétition et trois jours de tournage, l’association sera rémunérée et cela va nous permettre de sauvagementer d’autres doris. »

Les six rameurs ont été choisis « pour leur bonne tête », rigole notre homme, ravi surtout de découvrir les coulisses d’une telle production.

Vidéos : en ce moment sur Actu
Tournage série sur Benjamin Franklin à Saint-Malo
Les deux pelleteuses en mouvement. © Le Pays Malouin / BR

Les acteurs… et leurs doublures

« On n’avait pas le droit de faire de faire de faire de faire de photo sur le tournage, mais Michael Douglas, lui, a sorti son téléphone et il nous a pris en photo! Il est resté une petite heure, il est très sympa et il parle plutôt bien le français. »

Les rameurs Normands avaient donc pour charge de le ramener à terre mais ils ont aussi eu à bord le jeune Noah Jupe, qui campe Temple Franklin, ainsi que… leurs doublures. Il s’agitita, aujourd’hui, de tourner tous les gros plans dans la chaloupe. Demain, mardi, c’est sur le sable d’une petite crique cancalaise que doit s’échouer le bateau…

Tournage série sur Benjamin Franklin à Saint-Malo
C’était le spectacle du jour sur les remparts de Saint-Malo. © Le Pays Malouin / BR
Tournage série sur Benjamin Franklin à Saint-Malo
Pour cette première sequence tournée à Saint-Malo, actors Michael Douglas and Noah Jupe were present. Le premier campe Benjamin Franklin, le deuxième Temple Franklin, qui était le petit-fils et secrétaire de l’homme politique américain. © Le Pays Malouin / BR
Tournage série sur Benjamin Franklin à Saint-Malo
Tout est prêt pour une autre scène qui doit être tournée cette semaine dans la cité corsaire : le déchargement d’un bateau, en l’occurrence L’Étoile du Roy. © Le Pays Malouin / BR

Cet article vous a été utile? Sachez que vous pouvez suivre Le Pays Malouin dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

window._nli=window._nli||[],window._nli.push(["brand","BNLI-1380"]),function(){var n,e,i=window._nli||(window._nli=[]);i.loaded||((n=document.createElement("script")).defer=!0,n.src="https://l.actu.fr/sdk.js",(e=document.getElementsByTagName("script")[0]).parentNode.insertBefore(n,e),i.loaded=!0)}();

!function(f,b,e,v,n,t,s) {if(f.fbq)return;n=f.fbq=function(){n.callMethod? n.callMethod.apply(n,arguments):n.queue.push(arguments)}; if(!f._fbq)f._fbq=n;n.push=n;n.loaded=!0;n.version='2.0'; n.queue=[];t=b.createElement(e);t.defer=!0; t.src=v;s=b.getElementsByTagName(e)[0]; s.parentNode.insertBefore(t,s)}(window, document,'script', 'https://connect.facebook.net/en_US/fbevents.js'); fbq('init', '183114723670867'); fbq('track', 'PageView');

Leave a Reply

Your email address will not be published.