Nouveau repli en vue en Europe, les PMI vont animer la matinée – 23/08/2022 à 07:38

NOUVEAU REPLI EN VUE EN EUROPE, LES PMI VONT ANIMER LA MATINÉE

NOUVEAU REPLI EN VUE EN EUROPE, LES PMI VONT ANIMER LA MATINÉE

PARIS (Reuters) – The main European stock markets should continue their response on Tuesday before de nouveaux indicators qui risquent fort de pointes la dégradation de la conjoncture économique et dans l’attente d’éclaircissements sur la politique monétaire américaine.

Future contracts on indices suggest a drop of 0.17% for the Dax in Frankfurt, 0.2% for the FTSE 100 in London and 0.19% for the EuroStoxx 50. As for the CAC 40 in Paris, il potrait ceder autour de 0.2% selon les premières indications disponibles.

The Parisian market lost 1.8% on Monday and registered its worst closing since July 28, just like the large European Stoxx 600 index (-1.0%), after a bond of 13% in the gas exchange rate naturel en Europe et des prévisions économiques sombres en Allemagne comme au Royaume-Uni.

Après le bond favorisé au coeur de été par des sociétés meilleurs qu’attendu and the first signs of slowing inflation in the United States, investors seem to be brutally caught up in the reality of economic slowdown and the returns of the war in Ukraine.

Ils surveilleront dans la matinée les indices PMI “flash” pour tenter de mieux evaluator le risque d’une recession dans les à venir: le consensus Refinitiv s’attend à ce qu’ils confirment la contraction de l’activité dans le sector privé in Germany and in the ensemble of the euro zone.

Aux Etats-Unis, la session sera également animée par les chiffres mensuel des ventes de logements neufs, que la remontée des taux d’intérêt devrait avoir freinées en juillet.

Mais même en cas de bonnes surprises, un regain marked d’appétit pour le risque est peu probable à three days de l’intervention très attendedue à Jackson Hole de Jerome Powell, le président de la Réserve fédérale américaine, qui devrait confirmar la priority given à la lutte contre l’inflation, donc à la pursuit de la remontée des taux.

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini en nette baisse lundi, les investisseurs ayant privilegé les actifs jugés plus sûrs comme les emprunts d’Etat et le dollar alors que les inquiétés montent sur le risque de récession et le reserrement monétaire.

The Dow Jones index lost 1.91%, or 643.13 points, to 33,063.61, the Standard & Poor’s 500 lost 90.49 points, or 2.14%, to 4,137.99 (the worst daily performance depuis le 16 juin) and the Nasdaq Composite fell 323.64 points (-2.55%) to 12,381.57.

The 11 major sector indices S&P ended in the red and among the most marked declines, the compartment of the technology yielded 2.78%, the values ​​of this sector being more sensitive to the evolution of rates.

Apple, Microsoft, Amazon et Nvidia lost 2.30% to 4.57%.

En hausse, Signify Health a bondi de 32.03% après une information de l’agence Bloomberg selon laquelle UnitedHealth, Amazon, CVS Health et Option Care Health ont chacun made une offer pour mettre la main sur le fournisseur de services de santé à domicile .

Les contrats à terme sur les principaux indices prefigurent pour l’instant une ouverture en légère hausse.

EN ASIE

On the Tokyo Stock Exchange, the Nikkei index lost 1.18% less than an hour before closing, led by technological advances in the wake of Nasdaq’s response: SoftBank dropped 2.46%, Tokyo Electron 0 ,53%.

The trend is more moderate in China: the SSE Composite de Shanghai prend 0.09% mais le CSI 300 cède 0.33% avec le nouveau repli des valeurs immobilières (-1.59%).

CHANGES

The dollar retreated a bit from other major currencies (-0.05%) but this movement hardly benefited the euro: the European single currency, at 0.992, remains very close to the plus low of the plus low of the plus de 20 ans inscrit lundi (0.9926 dollars) en réaction à la montée des fears de récession.

Le repli général sur les valeurs refuges observéte lundi aussi fait tomber la livre sterling au plus bas depuis deux ans et demi tandis que le yen touchait un plus bas d’un mois.

TAUX

Sur le markete obligataire, les returns de référence américain reculent un peu après avoir fini en hausse lundi dans l’attente de l’intervention de Jerome Powell à Jackson Hole.

Le dix ans revient à 3.0128% après un plus haut de cinq semaines à 3.039% et le deux ans baisse de près de trois points de base à 3.306%.

PETROL

The price of oil is on the rise after the Saudi Arabian warning on the possibility of a decrease in the production of OPEC+ in reaction to the drop in the prices these last weeks.

Brent gained 0.51% to 96.97 dollars a barrel and American light crude (West Texas Intermediate, WTI) gained 0.62% to 90.92 dollars.

The risk of reduction of OPEC+’s offer leads to the still very uncertain prospect of a compromise on Iran’s nuclear power.

(Rédigé par Marc Angrand, édité par Matthieu Protard)

.

Leave a Reply

Your email address will not be published.