Mastodon: on a test the social network presented as an alternative to Twitter

Mastdoon
The social network Mastodon is used more and more. (©LG / Actu.fr)

C’est fait, Elon Musk has finalized the purchase Twitter. L’annonce avait été faite fin avril mais depuis, les opérations trainaient. “L’oiseau est libéré”, the new boss finally tweeted on October 27, 2022 after he bought the social network à l’oiseau bleu pour 44 milliards de dollars.

Depuis, s’en sont ensuivi des licencements à la pelle, parmi lesques celui de l’ex-patron Parag Agrawal et d’autres dirigenes.

Ils quittent l’oiseau pour l’éléphant

Deuxième effet almost immediate : un afflux d’inscriptions sur Mastodona social network created in 2016, plébiscité par d’anciens adeptes de Twitter qui souhaitent quitter le monde de l’oiseau bleu depuis son chat par Elon Musk.

« Pour ceux qui se posent la question, Mastodon has registered more than 70,000 nouvelles inscriptions rien que mercredi. Continue on this launch! The “public place” of the web does not belong to one person or society! », a d’ailleurs tweeté le réseau social, en référence au rachat de Twitter controversé.

Plus de liberté… mais difficile d’accès

Et pour cause: les Twittos sont inquiet de ce que pourrait devenir le réseau social d’Elon Musk. De possibles changements dans la modération pourauint survenir, le multibilliardaire se presentante d’ailleurs comme un ardent défenseur de la liberté d’expression. Et puis, les utilisers du réseau social à l’oiseau bleu ont été, pour beaucoup, scandalisés par les licensements à répétition, ou refusent l’idea d’un abonnement payant pour les utilisers desirant être certifiés. Idée qui a finalement été suspendue après de nombreuses critiques.

Exit Twitter, les utilisers ont alors teste le réseau social prêtente comme son alternative, avec des réserves sur la facilité d’utilisation pour certains, expressed sur… Twitter, justement.

Vidéos : en ce moment sur Actu

« I tested Mastodon : c’est comme Twitter, mais administré par l’URSSAF du Limousin », at-on pu lire.

Alors pour les indécis, on a decortiqué comment fonctionnait ce réseau social.

C’est quoi Mastodon?

Mastodon, c’est un réseau social de microblogging (cet usage d’internet qui permet des publications more curtes que dans les blogs classiques : des texts curtes, des images ou des videos, à l’instar de Twitter). Created by the German Eugen Rochko, it has the particularity of being free, open-source and decentralized.

Concretely, the application is similar to Twitter: users create a profile and can then post court messages, called ” pouets« , (« toots » in English) limited to 500 characters, and eventually join media such as images, sound, videos or polls, as specified on the social media page.

Mais la particularité sur Mastodon, c’est la decentralisation: en clair, l’utilisateur choisit un serveur quand il s’inscrit, qui est géré par une personne ou un organism. The internet will be able to interact on this server, and it will be stored.

Mastodon
Screenshot of account creation on Mastodon. (©LG / Actu.fr)

Stage 1: create your account and start the app in main

Technically, the internet user chooses a server among the 3,300 servers in the world when he registers according to his interests (sport, art, gaming…) or his geographic criteria. Mais pas de panic : le choix du server ne vous empêchera pas, par la suite, d’utiliser l’intégralité du réseau social.

Une fois le server chois, il suffit de se créer un compte en renseignant un nom d’utilisateur ainsi qu’un mot de passe. Cet identificant se materialise sous format d’une adresse mail avec le nom du server à la fin (@[email protected] for example).

Capture d'écran des propositions de serveurs Mastodon.
Capture d’écran des propositions de serveurs sur Mastodon. (©LG / Actu.fr)

Features similar to Twitter

Sur Mastodon, plusieurs fils d’actualité se superposent. Les deux principaux sont un fil local, avec les actualités relative à votre serveur, et un fil global qui réunit tous les autres messages postés sur Mastodon. On peut share the messages posted by others (l’icon est le même que les retweets sur Twitter) ou mettre en favori avec une icon étoile (le pendant du like sur Twitter).

En plus de ces deux fils, on peut se promener sur le fil « explorer » puis se rendre sur l’onglet Hashtags, qui rassemble les sujets qui font parler sur le moment, ou encore l’onglet actualité.

It is also possible to send messages private messages.

Une fois tout ceci assimilated, l’étape suivante est de se constiture son réseau. Et cela peut être un peu laborieux. On peut suivre d’autres utilisateurs sur le réseau à l’icône éléphant bleu, qu’ils appartienten à notre instance ou non, en tapant leur nom d’utilisateur dans la barre de recherche. Attention à bien renseigner leur nom complet! Sinon compliqué de les retrouver.

Cet article vous a été utile? Sachez que vous pouvez suivre Actu dans l’espace Mon Actu. En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *