l’irrésistible montée en puissance d’Adrien Truffert

Lucas Digne forfait en équipe de France, ce mardi 20 septembre faisait un heureux en vue de la trêve internationale puisque’Adrien Truffert l’a replaced au pied levé. Initialement appelé avec l’équipe de France U21, le jeune latéral gauche de 20 ans, qui évolue au Stade Rennais, se voit récompensé pour sa regularité et sa reliability. Pourtant tout s’est déroulé très rapidement pour celui qui est né à Liège en Belgique. D’ailleurs, le selectionneur Roberto Martinez avait poussé pour le faire venir chez les Diables Rouges … En vain. «Oui, j’ai suivi Truffert et j’ai parlé avec lui, mais pas encore de façon concrète. Il s’agitita plus d’une prise d’informations. Ce n’est qu’une première étape. S’il fera partie de ma sélection du mois de mars ? Je crois que ce sera trop tot» explicait le technicien espagnol il ya près d’un an. Malgré tout, c’est en France que sont ses attaches et Adrien Truffert a eu un parcours assez classique avec les sélections de jeunes. 6 caps (1 but) in U18, 8 caps (3 buts) in U19 and 14 selections in U21 qui en font l’un des cadres de l’effectif de Sylvain Ripoll. D’ailleurs, il avait disputé le dernier Euro Espoirs qui s’était achevé en demi-finale contre les Pays-Bas (2-1).

La suite après cette publicité

Son parcours avec le maillot bleu est linear et rend logique son passage avec les A. Son évolution à Rennes abonde aussi dans ce sens. Arrived at the club in 2015 from FC Chartres, Adrien Truffert progressed until he found a place in Julien Stéphan’s squad during the 2020/2021 season. Un coach qui l’a connu au center de formation du club breton et qui lui a fait confiance rapidement. Dans une saison où Faitout Maouassa était sur le flanc et Dalbert était catastrophic, il avait livré une premiere convincing le 19 septembre 2020 contre Monaco avec un goal et une passe décisive lors d’une victoire 2-1. Une prestation solide qui la lancet la belle histoire pour le plus grand bonheur de son coach de l’époque : «je vous avais dit qu’on ne cherchait pas un latéral gauche, qu’Adrien était là. Il avait fait une bonne préparation, on comptait sur lui aussi pour saisir les opportunities lorsqu’elles se présenteraient. Il se trouve que c’était ce soir pour lui. Il a été ultra décisif grâce à sa qualité de center et de de frappe. Il est rentré avec beaucoup de personality et ce n’était pas simple parce qu’on affronté une belle équipe de Monaco. Rentrer dans ces conditions pour une première, ce n’était pas evident mais il a montré beaucoup de qualités.»

Become a must in Rennes

Disputant 34 matches (1 goal and 4 offrandes) au cours de sa première saison où il’est affirmed comme une doublure idéale à Faitout Maouassa, il s’est retrouvé en concurrence avec Birger Meling la saison suivante avec Bruno Genesio comme coach. Devancé par le Norvégien lors des deux premiers mois de competition, il a encore une fois assommé la concurrence avec un autre match reférence. Entré 17 minutes against Olympique Lyonnais, il a sémé la zizanie dans son couloir gauche et s’est offert un magnifique double. De quoi faire de nouveau basculer son aventure Rennaise du bon côté. « C’est une soirée magique. On a dit qu’on devait attaquer ce match-là comme si on devait affronter le PSG, ce qu’on a réussi à faire, c’est une bonne chose. C’est magique aussi. J’ai une formation d’eccentré. Le coach m’a dit que c’était pas seulement pour défendre mais aussi pour attaquer, alors jai attaquer. Les ambitions, on les avait already depuis le début de la saison, on continue de travailler pour aller le plus haut possible »at-il explicable à Prime Video à l’issue du match. Renversant son rival norvégien et s’emparant du poste de titulaire pour ne jamais le lâcher, Adrien Truffert a livré un exercice convincing (3 goals et 4 offrandes en 41 matches) où il aura notably participée à la belle 4e place des Bretons.

Utilisant à bon escient sa formation au poste d’ailier comme une force au moment d’attaquer son couloir, Adrien Truffert est avant tout un latéral porté vers l’avant et son profil plaît beaucoup à Bruno Genesio. Débutant 8 des 10 matches de Rennes cette saison (2 offrandes), Adrien Truffert confirme qu’il a pris un vrai avantage sur Birger Meling et son expérience européenne plaide pour lui. Disposant de rencontres de Ligue des Champions, 2 matches d’Europa Leauge et 9 rencontres d’Europa Conference League, Adrien Truffert a déjà pris part à 16 matches européens alors qu’il fêtera ses 21 ans le 20 novembre. Des références qui plaisent à Didier Deschamps et qui ont tendance à reassurer. Pour Sylvain Ripoll qui le côtoie avec les Espoirs depuis près de 2 ans, la palette large d’Adrien Truffert en fait un joueur précieux. «Il a cette capacità à amener du poids dans la projection, par la répétition des courses, par sa vitesse et sa qualité de pénétration balle au pied. Cette polyvalence est fort intéressante. Face à des blocs bas, on aussi besoin de cet aspect offensive chez un latéral» explicait-il sur le site de la FFF. Insouciant et survolté, Adrien Truffert passe un nouveau cap en rejoignant les Bleus. Comme son début de career le montre, il ya de quoi être rassuré tant il a su à chaque fois se nourrir de l’adversité pour progresser.

Leave a Reply

Your email address will not be published.