L’installation de Charles III à Buckingham Palace pourrait s’accompanier de licentiements

Le roi Charles III et Camilla, reine consort, quitten Westminster Hall, à Londres, le 14 septembre 2022.

The period of ten days of mourning following the death of Elizabeth II is accompanied by a series of interdictions, annulments, and reports. Il est ainsi prohibé de circuler autrement qu’à pied dans le perimètre du palais de Buckingham; la fédération cycliste britannique a « Recommended » – avant de rétropédaler – de ne pas utiliser de vélo pendant les funérailles de la reine. Charles III, de son côté, semble avoir décidé de ne pas placer dans cette liste d’interdictions temporaires l’une de ses prérogatives d’employer : la faculté de licenciar des employés de la famille royale.

Read also: Article reserved for our subscribers Mort d’Elizabeth II : le coffin royal à Westminster Hall, cœur de la monarchy parlementaire

Le quotidien The Guardian a rapporté, mardi 13 septembre, que des dizaines de membres du personnel de Clarence House, l’ancienne résidence officielle de Charles III à Londres, avaient reçu, lundi, une lettre de Sir Clive Alderton, le principal conseiller du roi, leur annonçant leur potential licencement, alors que l’Ecosse rendait une dernière fois hommage à la reine à la cathédrale Saint-Gilles, à Edimbourg. Une source a declarée au Guardian que « all the world was absolutely livid » et que certains étaiten « visibly shaken » par cette decision.

“A la suite de l’accession au trône de la semaine dernière, les opérations de la maison de l’ancien prince de Galles et de l’ancienne duchesse de Cornouailles ont ceased et, comme l’exige la loi, un processus de consultation a starteda spokesperson for Clarence House confirmed to the BBC. Notre personnel a rendu de longs et loyaux services et, bien que certains licentiements soient inévitables, nous travaillons d’urgence pour identify des fonctions alternative pour le plus grand nombre possible d’employés. »

Les secrétaires privés, le bureau des finances, l’équipe de communication font notably partie de ceux qui ont reçu cette notification. Certaines y travailen depuis des dizaines d’années. According to his report d’activité, Clarence House employs 101 equivalent temps plein.

Buckingham Palace staff threatened

According to Times, the employees of Clarence House are not the only ones threatened. An ancien assistant, qui ne souhaite pas être nommé, explained that the employees of Buckingham Palace knew that after the death of the queen, their professional status changed. Il précis que « each house [royale] a ses propres conseillers de haut niveau et ils deviennent superfluous lorsque le souverain est parti ».

Read also: Article reserved for our subscribers En Irlande du Nord, où s’est rendu Charles III, la monarchy britannique demeure un sujet de discorde

Les employés de Clarence House are not represented by a recognized syndicate, note le Guardian. This did not stop the Public and Commercial Services Union (PCS) from reacting. « The decision of Clarence House to announce dismissals in period of mourning is simply sans heart, a reagii dans un communiqué Mark Serwotka, le secrétaire général du syndicat PCS. Si des changements étaiten à prévoir au moment où les rôles évoluent au sein de la famille royale, l’ampleur et la rapidité avec laquelle ils ont été announcement sont impitoyables à l’extrême. “D’autant plus que nous ne savons pas de quel personnel le futur prince de Galles et sa famille potrouint avoir besoin”added M. Serwotka, quoted by the BBC.

A procedure provided for by the labor contract

Grant Harrold, ancien majordome du roi Charles III when he was prince of Wales, explained to the BBC that this announcement was not a surprise: « Quand je suis entré [dans la maison du prince], j’étais pleinement conscient que lorsque la reine mourrait, je serais licencié parce que mon patron ne serait plus le prince de Galles. »

On Twitter, a user who presents himself as an ancien member of the royal house publishes a photo of his employment contract and the conditions under which it is terminated. Il y est écrit : « Tous les contrants prennent fin six mois après la disparition du souverain, à moins qu’ils ne soient nouvelés par son successor. »

La BBC rappelle qu’à la mort de la reine mère – la reine Elizabeth, mère d’Elizabeth II, en 2002 – et du duc d’Edimbourg – le mari d’Elizabeth II, Philip, en avril 2021 –, leurs maisons ont été fermées Grant Harrold, qui travaillait à Highgrove House, la résidence de campagne de Charles dans le Gloucestershire, s’est montré optimiste aprés de la télévision publique : « La bonne chose, c’est que je sais qu’ils feront tout leur possible pour s’assure que les gens sont placé à des postes où c’est possible. »

Dans sa lettre, Sir Clive Alderton points out that certains membres du personnel providenssant « un soutien et des conseils directs, proches et personnels » à Charles et Camilla resteront en poste. Les personnels licenciés should be offered the possibility of seeking an autre emploi dans les autres maisons royales. Ils se verront également ofrifer une indemnité de licenciement « improved ». In addition, aucune décision definitive n’a été prise: the period of consultation with the personnel concerned will begin after the funeral, which will take place on Monday, September 19.

Read also: Article reserved for our subscribers Pour le prince de Galles, devenu Charles III, le défi de succéder à Elizabeth II sans décevoir

Reputed pour sa fiber « verte », le roi Charles III should make an effort sur les questions sociales. Enfin, rien n’indique que Charles et Camilla aient l’intention de s’installer au palais de Buckingham: le bâtiment est en travaux et seules certaines certaines sont habitables.

Le Monde

Leave a Reply

Your email address will not be published.