les raisons du début de saison canon d’Arsenal

La suite après cette publicité

« On aime jouer notre football en ce moment. On va pousser pour être les meilleurs. Car le classement ne mentira pas après 38 journées. » These words, these are those of Mikel Arteta, came out of his mouth just after the 6th victory in 7 days of the Premier League on the lawn of Brentford (3-0), allowing Arsenal to take the throne ahead of Manchester City. En ce début de saison 2022-23, les Londoniens sont (quasi) irresistibles et réalisent des prouesses, aussi bien dans le jeu que les résultats. Probably nobody attends Arsenal aussi haut, mais cela est le fruit d’un travail coherent depuis severales mois, reinforced par un mercato de qualité cet été.

Comme nous vous l’expliquions en fin de saison dernière, l’exercise 21-22 des Canonniers était à la fois frustrating, mais très prometeur au regard des éléments aperçus sur le terrain. Après une préparation estivale de haute volée, la troupe de Mikel Arteta a continued sur sa lancée en alignant 5 successes consécutifs en championship. The defeat suffered at Old Trafford against Manchester United (3-1) seemed like an accident on the course, so much so that the shock would have been overwhelming in Arsenal’s favor. Avant que les Gunners ne reprennent leur marche en avant, donc, à Brentford (3-0).

De la coherence et des automatismes

« Aujourd’hui, nous sommes en tête de la Premier League, je suis tellement heureux. Hier, j’étais énervé parce que nous l’avons perdu (Man City était provisionally leader) et nous l’avons utilisate aujourd’hui car nous voulons y revenir et montrer que nous voulons être là et cest ce que nous allons faire . I really appreciated the way we played.”, expliquait notably le technicien espagnol au Gtech Community Stadium, enceinte où son équipe avait pris le bouillon lors de la première journée de Premier League l’an dernier (0-2). Depuis, bien des choses ont changé dans les rangs d’Arsenal, certes diminué à l’époque.

Des recruits are installed in the XI (like Aaron Ramsdale and Ben White, who are outstanding as a lateral right this season), when other elements have gained consistency and value (Thomas Partey, Granit Xhaka, Gabriel Martinellin Martin Ødegaard). The consistency of the 4-2-3-1 system was put in place by Arteta, who found his team type, combined with the quality of summer recruits 2022 (Gabriel Jesus, Oleksandr Zinchenko or even Fabio Vieira) font des Gunners une équipe plus redoutable que ces derniers mois dans les 25 derniers mètres, tout en pratiquant un jeu très alléchant et de mieux en mieux huilé.

Des recrues décisives

William Saliba, considered comme une recrue par beaucoup, n’a eu aucun mal à s’impose en hingere centrale aux coites de Gabriel Magalhães et impressionne tout son monde au Royaume de Sa Majesté. In addition to not having lost a major player, Arsenal had the good idea of ​​chipping Jesus and Zinchenko to City. Le Brésilien, intenable sur le front de l’attaque et auteur de 4 goals en PL, s’est déjà rendu indispensable. L’Ukrainien s’est, lui aussi, rapidly adapted to the style of play of Mikel Arteta et fait beaucoup de bien à ses partners.

Au milieu, Granit Xhaka, rabiboché avec les supporters, semble enfin devenir le joueur qu’éspéraient voir les supporters lors de son arrivée en 2016 pour 45 M€ et se régale dans son role plus libre rendu possible thanks to the defensive presence of Thomas Partey . Sans oublier le travail incessant de Bukayo Saka et Gabriel Martinelli, plus matures et toujours dangereux, sur les ailes, ni le rôle clé du captaine Ødegaard en tant que n°10. This is undeniably the result of the excellent work of Mikel Arteta (named manager of the month of August in the Premier League), his staff and the management of Arsenal since several months.

Vers un derby du nord de Londres électrique

The ability of the Gunners to respond to a member of the top 6 remains however to be determined. Le North London derby, contre Tottenham, arrive à point nommé, juste après la trêve internationale (1er octobre) et permettre certainly d’y voir more clair en ce sens, face à une formation des Spurs, elle aussi, en forme et toujours invaincue . Les supporters d’Arsenal, qui va aussi devoir jugler avec la Ligue Europa, ont en tout cas de quoi être optimistes, sentiment trop rare depuis de longues années du côté de l’Emirates Stadium.

Leave a Reply

Your email address will not be published.