Le plus grand parc éolien offshore d’Ecosse begins à produire de l’électricité

C’est un aboutissement. Tôt, ce mardi matin, la première éolienne du plus grand parc éolien offshore d’Ecosse a été mise en service. Located 27 kilometers from the county of Angus, it allows this park, named Seagreen Park, to start producing electricity for food, eventually, the equivalent of 1.6 million homes thanks to a capacité totale de 1.075 megawatts (MW). Cet objectif sera atteint lorsque les 114 éoliennes seront mises en service et que la ferme sera donc pleinement operationale ; c’est prévú au cours du premier semestre 2023, selon TotalEnergies et SSE Renewables.

« Once completed, Seagreen will contribute significantly to the ambitious goals of Scotland and the United Kingdom in terms of renewable energy. »commented Paul Cooley, directeur de l’éolien en mer chez SSE Renewables. « Voir cette turbine tourner en mer du Nord et département la production d’électricité en toute sécurité est une réussite fantastique pour tous ceux liés au project »qui a « déjà brought benefits to the local community and to the British supply chain »at-il ajoute, cité dans le communiqué.

Premier éolien marine project in Europe for TotalEnergies

Beyond becoming the largest offshore wind farm in Scotland, the Seagreen project will also be the largest in the world on a fixed foundation, with a depth of 59 meters, according to the communiqué of the two partners.

It’s also a success for TotalEnergies who reached an agreement with SSE Renewables in June 2020 to acquire a 51% stake in this project. Il s’agit, pour le Français, du tout premier projet éolien marin à démarrer en Europe, son premier dans le monde à operante étant celui de Yulin à Taïwan. « We are satisfied to start the production of electricity on the Seagreen site, a first in the North British Sea », said Vincent Stoquart, Director of Renewables at TotalEnergies. C’est « une nouvelle étape dans le développement des éolien offshore de TotalEnergies »which targets 35 gigawatts (GW) of renewable electric capacity in 2025.

Deux appels d’offres won by une coentreprise d’Engie

Autre Français à s’implanter dans la zone : Engie au travers de sa coentreprise Ocean Winds, avec le portugais EDPR. Celle has won two calls for tenders to construct and operate wind farm projects in the sea in Scotland on the three that were launched by the government of Scotland in order to develop wind farms in the sea and bring them into production. Electricity à 27.8 GW. La puissance totale des deux futures parcs éoliens offshore s’élevera à 2.3 gigawatts (GW), précis Engie dans un communiqué. Sur les trois sites, the most important, won in a 50-50 partnership with Ocean Winds and Ireland’s Mainstream Renewable Power, will produce 1.8 GW of electricity. Il « devrait permettre d’alimenter l’équivalent de plus de de 2 million de foyers et d’éparre 3 million de tonnes d’émissions de carbone each year », it is also specified in the communiqué. Le deuxième site, won by Ocean Winds seul, will produce 500 MW. En Écosse, Ocean Winds produtira ainsi 6.1 GW d’électricité grâce à ses trois autres parcs éoliens en mer, et voit son portefeuille international fonfler à 14.1 GW. The third call of tenders, won by the Irish ESB Asset Development, concerns another site of 500 MW.

The invoice for the construction of the three projects is 1.2 billion livres (about 1.4 billion euros), according to the figures released by the government of Scotland. La date de la mise en service des trois futurs parcs éoliens offshore n’a pas été communiquée.

Un parc dans la bay de Saint-Brieuc

In France, c’est dans la baie de Saint-Brieuc en Bretagne que se préparare un parc éolien offshore dont les travaux sont prévés pour durer jusqu’à la fin de l’année 2023. A l’issue de ce chantier, 62 éoliennes auront été installedes sur une superficie de 75 kilometros carré afin de produire 1,820 GWh par an, soit la consommation annuelle en électricité de 835,000 inhabitants (plus que la population des Côtes d’Armor), heating compris. The farm will be exploited by Ailes Marines, subsidiary of the Spanish Iberdrola.

Éolien en mer : les premières fondations métalliques du parc de Saint-Brieuc installed durant l’été

Elle suissete toutefois des critiques, notamentally, from the part of pêcheurs qui s’inquiètent notamentally de son impact sur l’environnement marin et sur leur activité. En juin dernier, Emmanuel Rollin, vice-president d’Ailes Marines et Directeur Offshore France d’Iberdrola s’était montré reassuring, assurant que le parc n’empechera pas les pêcheurs d’y pêcher, que les conséquences sur l’environnement seront minimes et que l’impact visuel des futures éoliennes sera faible.

(with AFP)