Le Havre enchaîne, Bordeaux piétine, Sochaux se ressaisit / Ligue 2 / J15 / Résumé / SOFOOT.com

Vainqueur sur le plus petit des scores à Guingamp (0-1), Le Havre conforte son avance en tête de la Ligue 2. Les Normands comptent quatre points d’avance sur Bordeaux, tenu en échec par Pau (1-1), et cinq sur Sochaux, qui est venu à bout de Bastia (1-0).

Bordeaux 1-1 Pau

Buts: Pirringuel (87e) pour les Girondins // Bassouamina (23e) pour les Béarnais

Inédit en championship, ce derby du Sud-Ouest entre Bordeaux et Pau n’a pas trouvé de vainqueur. Logicamente favoris, les Marine et Blanc ont nevertheless été refroidé en milieu de première période, quand Mons Bassouamina a battu Gaëtan Poussin d’une tête joliment ajustée (23e). During the second period, the Aquitaines pushed on and ended up being rewarded, with the young Lenny Pirringuel perfectly reprising a center from Vital N’Simba (87e). Le FCGB a sauvé les meubles de justesse, mais il ne va sans doute pas s’en contenter.

Guingamp 0-1 Le Havre

But : Alioui (87e)

Mais qui arrêtera Le Havre ? Invaincu depuis la deuxième journée, le club Normand consolidated its chair of leader of Ligue 2 by making full points at Guingamp. Encore une fois, les Ciel et Marine ont dû leur salut à Nabil Alioui, unique buteur de la rencontre dans le money time (87e). In the absence of Yann Kitala and Jamal Thiaré, the 23-year-old player confirmed his real aptitudes at the number 9 position. chemin. The troupe of Luka Elsner will therefore pass the period of the World Cup with a comfortable mat of four points ahead of his dauphin Bordelais.

Sochaux 1-0 Bastia

But: Sissoko (38e SP)

Sifflé par ses propres supporters en début de saison, devenu incongruent depuis : l’homme fort des Lionceaux, c’est Ibrahim Sissoko. Already the author of his team’s last three goals in the championship, the former Niortais continued his attack against Bastia, converting a penalty with great control (38e) and rejoignant du même coup Jean-Philippe Krasso en tête du classification des buteurs (eight achievements). Pour le reste, les Doubistes ont soufflé le chaud et le froid, sans jamais réussir à se mettre à l’abri. Mais en pouvant pousser un « ouf » de soulagement au coup de sifflet final.

Grenoble 0-0 Dijon


Sentiments partagés pour le GF38. D’un côté, la satisfaction d’enchaîner un septième match sans défaite en championship. On the other hand, the frustration of not having achieved a quinquième succès de rank, face à des Dijonnais pourtant moribonds en ce moment. Privés d’Abdoulie Sanyang, leur atout numéro 1 en attaque, les Isérois se sont malgré tout procuré plusieurs occasions franches, unfortunately non concrétisées. Dans le camp des visitors, on pourra se satisfyer d’avoir tenu tête à une équipe en forme. Mais il en aurait fallu davantage pour sortir la tête de la zone rouge (17e).

Amiens 0-2 QRM

Buts: Cissokho (41e) et Mafouta (89e) pour QRM

Fort des returns de Nicholas Opoku et de Gaël Kakuta dans le onze de départ, Amiens pouvait legitimately hope to resume the march en avant contre QRM. Alas, c’est finalement la mauvaise série qui continue pour le club picard, battu pour la quatrième fois d’affilée en Ligue 2. Resté dans la surface adverse à la suite d’un corner, Till Cissokho opened the mark à quelques minutes de la pause pour les visiteurs (41e). La formation Normande a ensuite vaillamment défendu son avantage, Nicolas Lemaître s’est sublimé dans la cage, et Louis Mafouta a mis fin à tout suspense (89e). L’ASC glisse encore au classification (7e), while Quevilly-Rouen Métropole is away from the zone of turbulences (13e).

Paris FC 1-4 Metz

Buts: Guilavogui (28e) pour le PFC // Mikautadze (12e SP, 23e SP, 82e) et Gueye (63e) pour les Grenats
Expulsion: Chergui (21e) pour le PFC

La malédiction Charléty se pursuit. Incapable de s’impose sur ses terres depuis début août, le Paris FC a connu une nouvelle désillusion ce samedi soir. Plombés par two penalties converted by Georges Mikautadze (12e23e) and par l’expulsion of Samir Chergui, guilty of s’être emporté à l’contre de l’arbitree), les joueurs de la capitale ont certes vite reagi, par l’intermediate de Morgan Guilavogui (23e). Mais les Mosellans n’ont pas laissez filer ces trois points qui étaiten à portée de main. Ancien de la maison francilienne, Lamine Gueye a enfoncé le clou (63e), avant que Mikautadze ne s’offre un triplé (82e) et enterine le succès des Grenats.

Caen 0-0 Annecy

From this match tout à fait oubliable, on retiendra un fait de jeu raressime : un coup frank indirect dans la surface, accordé aux Caennais après que Thomas Callens saisi le ballon de la main sur une passe du pied presumée volontaire de François Lajugie. Ali Abdi n’a cependant pas réussi à convertir cette opportunity en but (77e), et Malherbe, bien que dominateur, a dû se contenter d’un partage des points avec un promu annécien très accrocheur.

Laval 1-0 Valenciennes

But: Baudry (41e
Expulsions: Gonçalves (17e) et Tavares (34e) pour les Tango

La rencontre la plus déroutante de la soirée s’est tenue à Francis-Le Basser. Après à peine plus d’une demi-heure de jeu, il n’y avait plus que neuf Lavallois sur le terrain, à la suite des expulsions successivees de Bryan Gonçalves (17e) et de Yohan Tavares (34e). Contre toute attente, c’est pourtant bien la bande d’Olivier Frapolli qui a ouvert le score, Marvin Baudry trouvant la faille d’une superbe demi-volée du gauche à l’entrée de la surface (41e). Apparemment visé par une boulette de papier au moment de revenir sur le terrain, l’arbitre a retardé le coup d’envoi de la seconde periode d’une dizaine de minutes. On pouvait craindre le pire pour les Tango, condamnés à subir les assaults nordistes pending 45 minutes. Mais les Mayennais, héroïques, ont tenu bon jusqu’au bout et décroché un succès inespéré, qui leur ofre une place dans le top 10.

Niort 1-1 Nîmes

Buts: Zemzemi (54e) pour les Chamois // Tchokounté (27e) pour les Crocos
Expulsion: Delpech (81e) pour les Crocos

La déroute stéphanoise face à Rodez (0-2), ce samedi en début d’après midi, avait laissez Niort creire en la possibilité de laisser la dernière place aux Verts. Mission accomplie, au bénéficie du nul obtenu face aux Crocos nîmois. Efficaces, ces derniers ont pris les devants grâce à un coup de casque de Malik Tchokounté (27e). Les Chamois sont revenus des vestiaires avec d’autres intentions, et Moataz Zemzemi leur a permis de vite recoller (54e). Ils poignant malgré tout regretter de ne pas avoir réussi à arracher la victory face à des Gardois réduits à dix après le rouge reçu par Léon Delpech (81e).

  • Results and classification of Ligue 2

    By Raphaël Brosse

  • .

    Leave a Comment

    Your email address will not be published. Required fields are marked *