La nouvelle Ford Mustang (2023) n’a rien d’électrique

C’est une histoire qui rolle depuis 1964. Icône sacrée de l’automobile et reine des “pony cars”, la Ford Mustang passe officiellement à la septième génération de model. A l’occasion d’un salon de Detroit 2022 tout autant boudé par les constructors automobiles que notre Mondial de l’auto de Paris national, Ford montre pour la première fois la dernière iteration de sa sportive abordable. Il s’agit bien d’une toute nouvelle mouture et pas d’un simple restylage, même si l’auto conserve la platforme de la sixième generation launched sur le marché en 2015 (et importée officiellement en Europe rappelons-le). Fortunately, cette dernière avait déjà eu le temps d’évoluer en profondeur sur le plan mécanique en se débarrassant notably de l’antédiluvien pont arrière rigide.

A gauche, la version quatre cylindres, à droite la version V8.  On les distingue grâce à la prise sur le capot et le dessin de la calandre
A gauche, la version quatre cylindres, à droite la version V8. On les distingue grâce à la prise sur le capot et le dessin de la calandre

Alors, quoi de neuf sur la nouvelle Mustang de septième génération? A première vue, rien de révolutionnaire : l’auto affiche bien un style entième inédit, mais l’esprit ne change pas trop par rapport à la précédence mouture. On note surtout une partie arrière qui se muscle avec des galbes assez impresseurs derrière les portières. Depending on whether you choose the small or the large motor, this design will differ on the front part with a calandre and specific openings on the hood, as well as an air intake on the hood for the V8 version. Car oui, la Mustang conserve bien son V8 “Coyote” de 5.0 liters under the hood (and une boîte manual pour ceux qui ne veulent pas de la transmission automatique).

Le design se muscle un peu par rapport à l'ancienne mouture, mais il n'y a pas de révolution
Le design se muscle un peu par rapport à l’ancienne mouture, mais il n’y a pas de révolution

The entry-level variant keeps the four-cylinder 2.3-liter turbo already available on the old version, but the intermediate V6 disappears. It will therefore be a quatre cylindres turbo ou V8 atmospheric, with levels of power that Ford promises are superior to those of the outgoing model. Pour rappel, the previous Mustang revendicait respectively 310 et 460 chevaux aux Etats-Unis dans ces deux versions. Dans sa variant Dark Horse optimized pour la conduite sur circuit, cette Mustang V8 revendiquera around 500 chevaux. En attendant sans doute que Shelby proposes a new version GT500 suralimentée, sachant que l’ancienne produisait déjà 760 chevaux…

At launch, the Dark Horse version will be the most powerful with its V8 of 500 horses
At launch, the Dark Horse version will be the most powerful with its V8 of 500 horses

Un intérieur de voiture électrique

Vous love à la both the piston engines and the big screens of the modern electric cars? Bonne nouvelle, the Ford Mustang combines precisely these two elements. A l’intérieur, the new Mustang does not resemble at all aux autos of its lineage but rather à l’une de ces voitures électrifiées modernes. There are two large screens (the left one is optional), the 12.4 inch digital instrument cluster and a 13.2 inch tactile screen on the central console. Using the Amazon Alexa interface, this desktop computer turns thanks to Unreal Engine 3D, a graphic system that video game players know well for its power and speed. Et l’auto embarque now en option des aides à la conducte telles que le régulator adaptatif ou l’assistant de marche arrière avec frenage d’urgence.

On se croirait dans une voiture électrique avec tous ces écranes!
On se croirait dans une voiture électrique avec tous ces écranes!

Dans un tout autre genre, cette nouvelle Mustang proposes en option un pack Performance ajoutant de gros freins Brembo (390mm à l’avant et 355 mm à l’arrière) en plus d’un différential à glissement limiter Torsen, de pneus plus larges et d’une barre anti-rapprochement sous le capot. Ceux qui veulent aller encore plus loin dans l’efficacy dynamique can opt pour l’amortissement piloté MagneRide. Et il ya aussi des gadgets plus étonnaires : l’Active Pothole Mitigation, notably, qui permet aux suspensions d’anticiper le choc lorsque les capneurs de la voiture détectent un nest-de-poule sur la route. Et même un frein à main spécial, actinant les roues arrière pour aider les conductores novice à se mettre au drift.

Oui, la Mustang porra toujours faire fumer ses pneus arrière...
Oui, la Mustang porra toujours faire fumer ses pneus arrière…

Ne reste plus qu’à waitre la confirmation de la commercialization de cette nouvelle Mustang en Europe. Elle devrait bien venir mais only dans sa version V8, comme c’était déjà le cas pour la previous generation ces dernières années.

Leave a Reply

Your email address will not be published.