La Guérinière à Caen sous les feux des projectors avec le film Yolo, on n’a qu’une vie

Film Yolo tourné à la Guérinière Caen (Calvados)
L’équipe du film, ici sur les lieux du tournage, dans le quartier de la Guérinière à Caen (Calvados), reunites amateurs and professionals. ©Nicolas CLAICH

Au pied des barres d’immeuble de la Guérinière, une assemblée générale improvised réunit des inhabitants du quartier autour des plants de tomatoes et de salads. Tom, à l’origine de ce jardin partagé, est élu president de l’association. A neighbor, an educator at the box office, proposes to make the relay with the municipality to obtain the authorizations necessary to pursue the project. La scène n’est que fiction, elle est issue du film Yolo*, on n’a qu’une viesur les écrans à partir de ce mercredi 16 novembre 2022. « On aimerait créer un vrai jardin partagé », says Laurent Brard, the feature director of the Art Vif collective.

Des habitants devenus acteurs

Created in 2012, the collective chaired by Marc Rapilly is committed to “creating the bond” through its cinematographic productions. Après un moyen-métrage et un court, le premier feature d’Art Vif, La liberté si je veuxsorti en 2018, avait été prime au festival du film social.

Notre but est de faire se rencontrer des gens qui ne se connaîtraient pas autrement, de permettre la pratique artistique à des gens qui ne l’imagineraient pas.

Marc Rapilly, president of the collective Art Vif

Dans Yolo, on n’a qu’une vie, le rôle principal de Tom est tenu par Martin Legros, acteur professionnel. But he is surrounded by amateurs, principally des habitants de la Guérinière, comme les « deux Mohamed », Mis et Laradji, qui jouent ses deux amis. “C’était ultra-intéressant de jouer avec des non-professionnels”, insists the comedian who lives in the neighboring neighborhood of Grâce-de-Dieu. « Cela apporte de l’authenticité au film. Et puis, quand on joue, on s’en fout : on était une bande d’amis, on se marrait bien tous les trois. »

Membre du collectif et éducateur de rue au sein du Service d’action préventive, Jérôme Turge a beaucoup œuvré pour faire le lien entre l’équipe du tournage et les inhabitants du quartier. « On ne connait pas tout le monde, mais tout le monde nous connait, sourit celui qui tient également un rôle de figurant. Ça a facilité les choses. » « Nous avons été très bien acclimatis », confirmed Marc Rapilly.

À sa sortie de prison, où il a été incarcéré pour un traffic de drugo, Tom veut prendre sa vie en main pour ne pas retourner derrière les barseaux. Entre le banc du square où il passe la plupart de son temps à discuter avec ses potes, et la salle de boxe où il évacue ses colères, il galère au gré des formations sans issue de Pôle emploi. Un stage chez un maraîcher suivi avec l’administration pénitentiaire – et le smile d’une employée de la cueillette – lui donne l’idea de créer un potager sur la pelouse au pied de son immeuble.

Deux semaines à l’affiche au Pathé-Rives de l’Orne

The film Yolo, on n’a qu’une vie benefits du soutien du cinéma Pathé des Rives de l’Orne. Après l’avant-première organised, Tuesday 15 November, which was shown complet, quatre séances sont programmées cette semaine. Hier mercredi (13h05), tomorrow vendredi 17 (14h55), samedi 18 (13h05) puis lundi 21 (20h35). Laurent Brard’s film will be shown the next week, from November 23 to 29. “C’est une sacrée fierté”, ne cache pas Mohamed Mis, impatient to discover the film’s poster on the flamboyant neuf giant screen of the Pathé, on the esplanade des Rives de l’Orne.

« Another image of the neighborhood »

Au fil des saisons et de la pushse des légumes, le potager devient le place de rendez-vous des habitants de la rue Gandhi, toutes générations confondues. En cultivant son jardin, Tom prend sous son aile sa jeune voisine Naïma, fait la connaissance de Michel, un ami de son père qui connaît le cycle de la nature et sait manier la bêche… »En nous voyant tourner en bas de chez eux, de nombreux habitants se sont intéressés au projet, et sont devenus figurants », sourient Laurent Brard et Myriam Lotton, également assistante-réalisatrice. « Tout le monde respectait le silence quand c’était nécessaire et faisait en sorte que tout se passe dans les meilleurs conditions. The inhabitants appreciate that their quarter is mis en valeur. »

Vidéos : en ce moment sur Actu
Films Yolo Guérinière Caen (Calvados)
Tom (au center) et ses deux amis, Mohamed et Mohamed, passent beaucoup de temps sur leur banc, à la Guérinière, un quartier de Caen (Calvados). © DR

This is also what convinced les deux Mohamed to participate in the adventure. Respectively livreur et réparateur de pneus, ils ne s’était jamais retrouvés devant une caméra.

C’est une bonne expérience, à renouveler. In addition, le film donne une autre image du quartier. Il ne faut pas se mentir, il a été un peu délaissé ces dernières années. Alors qu’il se passe beaucoup de belles choses pour les jeunes.

Mohamed et Mohamed, comedians amateurs

Mais le film n’élude pas la face sombre des cités, ces trafics de shit sous les porches et la pressure des dealers, ou la différence d’échaper au déterminisme social. Yolo, on n’a qu’une vie montre la Guérinière au soleil et sous la pluie, tout ce qu’il faut pour faire pousser des tomatoes.

* Yolo est l’acronym de l’expression anglaise « you only live once » (on ne vit qu’une fois).

Cet article vous a été utile? Sachez que vous pouvez suivre Liberté Caen dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *