la fin du monde n’a jamais été aussi charmante

La web-série culte de François Descraques revient neuf ans après sa denrière saison pour un film événement. Critique.

Véritable monument des créations françaises du genre aux caôtes de Noob ou encore Flander’s Company, Le Visiteur du Futur est l’un de ces bijoux qui ont marque toute une generation de geeks de l’Hexagone. La web-série française realized by François Descraques is published between 2009 and 2014 with a diffusion on Dailymotion and Nolife (ça ne nous rajeunit pas). Après quatre saisons pleines de rebondissements, les aventures de Raph et du Visiteur touchaient à leur fin à la suite d’un final explosif. Cet univers futuriste sera également dérivé en mangas et romans pour étendre son lore déjà bien riche. Au fil des années, la saga a fait ses preuves, ce qui lui permet nouvelles de passer la porte des salles de cinéma françaises.

Credits : François Descraques / Pyramide Productions

En préparation dans l’ombre depuis 2014, ce film se veut bien différent des autres productions prenant leur origine sur Internet. Là où Le Manoir et Pas Très Normales Activités ont été des échecs purs et durs, Le Visiteur du Futur s’impose comme un métrage de science-fiction tenant aussi bien la route qu’il rend hommage à son héritage. Le film est-il à la hauteur de la web-série et peut-il être apprècis de tous, y compris ceux qui n’ont jamais vu l’œuvre originale? Réponse dans cette critique garantie sans censure de la Brigade Temporelle.

Visiteur du Futur mais humor du passé

Si vous allez voir ce film, voilà ce qu’il va se passer! Dès ses premières minutes, le métrage s’impose comme le digne sucesseur de son œuvre d’origine et aux autres du genre. Thanks to the humor that is characteristic of video platforms of the 2010s, nostalgia is instant and brings us back to an era of the web that we have almost forgotten. A l’image de la série originale, on y croise quelques figures emblématiques de YouTube. Ludovik, Davy Mourier, Monsieur Poulpe or even Jenny Letellier and Valentin Jean represent different generations of Internet content creation.

Credits : François Descraques / Pyramide Productions

Avec un casting rempli d’acteurs talenteux et habitués à ce type de productions, la magie opère sans aucun accroc. On retrouve le casting original: le Visiteur (Florent Dorin), Raph (Raphaël Descraques) et le Docteur Henry Castafolte (Slimane-Baptiste Berhoun) fidèles à eux-mêmes et à leur alchimie characteristic. Without surprise, their interactions with all these new characters are memorable and participate in the very good narrative structure of the film. Fans will also have the pleasure of finding the character of Mattéo, played by Mathieu Poggi for an extra dose of emotion. The most impressive rest is the performance of Arnaud Ducret and Enya Baroux in the new roles of Gilbert and Alice Alibert.

Les deux nouveaux arrivals n’ont aucun mal à s’impose au cœur de cette équipée déjà bien installede. Ce père et sa fille become les éléments centralaux de cette nouvelle trame narrative, allowing to create a story à la porté de tous.

On n’est pas à Néo-Versailles ici!

Là où Le Visiteur du Futur arrive à briller, c’est dans sa capacité à offrir une expérience pouvant satisfier tous les spectateurs. Que vous soyez un fan de la première heure où simplement curieux de découvrir ce nouveau film français de science-fiction, vous y trouverez votre compte. Even if you do not know the Terrier or even the QG of the Brigade Temporelle that you can see in the novel and the mangas derived from the series, their mise en place est si naturelle quon les redécouvre comme la première fois.

Credits : François Descraques / Pyramide Productions

François Descraques, the director of the series and the film, explained his will to expand his universe all while offering a new point of departure for the nouveaux venus. L’histoire de Gilbert et Alice vient s’imbriquer parfaitement dans le lore que l’on connaît déjà, et sert un peu de parallel pour les spectateurs débutants. Comme ceux-ci découvrent les personnages et cet univers pour la première fois, tout leur est explicable en même temps qu’au public.

Credits: François Descraques / Pyramide Productions

Cependant, il est certain que les fans y trouveront un plaisir supplémentaire garanti. Retrouver cet univers et voir les personnages des œuvres papier prendre vie à l’écran pour la premiere fois reste inégalé. Audrey Pirault et Assa Sylla font honneur à la partition que François Descraques leur a confiée avec une incarnation parfaite de Louise et Belette. Sur tous les points, la production laisse son empreinte dans l’imaginaire des spectateurs, un tour de force pour un film finalement assez modeste, qui plus est inspirée d’une web-série faite de bric et de broc.

L’an 2555 comme vous ne l’avez jamais vu

La science-fiction is majoritairement absent du panorama cinématographique français. Très peu marquant à la suite d’échecs cuisants, le peu de films du genre sont souvent passé inaperçu, ou bien remarquez pour les mauvaises raisons le cas contraire. Il sera difficile pour la plupart des spectateurs lambdas de se rappeler d’œuvres marquantes du genre. Nevertheless, l’arrivée du Visiteur du Futur dans les salles françaises pourrait bien instaurer un nouveau standard en matière de narration futuriste dans l’Hexagone.

Credits : François Descraques / Pyramide Productions

Qui aurait cru que découvrir une France post-apocalyptique complètement destructite par des catastrophes naturelles pourrait être aussi contemplatif? And yet, le travail effected par les équipes du film pour donner vie à l’année 2555 tient de la magie. Dans la web-série, les scenaristes devaient se confront à un adversaire de taille : les coosts de production. De fait, l’univers écrit par Descraques répond à certaines constraints des débuts. Les humains vivent alors sous terre, an efficacious stratagem allowing to represent a future post-apocalyptic à moindre cost. Bien qu’au fil des saisons les décors futuristes se soient développé et que les effets speciales se multiply, le monde ravagé se cantonne bien souvent à un environnement souterrain.

Dans le film, this aspect is partially preserved. Après tout, bien que les actions de Raph et du Visiteur ont permis de rendre la surface moins hostile, celle-ci ne reste pas bien accueiliente et peuplée de zombies. However, la caméra n’hésite pas à explorer ces étendues apocalyptiques, pour faire naître des tableaux désolés et strikings. Même sous le niveau de terre ou dans des zones industrielles, Descraques a le sens du détail. Les décors physiques réfléchis permettent une fois de plus d’evitar des effets spéciaux inutiles tout en contributor à la naissance d’un univers tangible.

Credits : François Descraques / Pyramide Productions

Les effets spéciaux sans être nombreux sont très agréables et portés par une direction artistique aux petits ignons. The characters of Gilbert and Alice are under the shock of this discovery, and the effect of surprise is the same on the spectators. But the spectators are also surprised by the construction of this coherent universe. In addition, these strong images coupled with the environmental message of the film allow an emotional impact plus a strong tout au long de l’aventure. Le Visiteur du Futur arrive à faire une force de chacun de ses éléments, tant bien quil est difficile de lui trouver des défauts.

Leave a Reply

Your email address will not be published.