La Banque d’Angleterre monte son taux et estime l’économie déjà en recésion

Published on Thursday, September 22, 2022 at 6:05 p.m

The Banque d’Angleterre announced on Thursday a marked increase in its directorate rate to try to curb inflation, but not as brusque as the cell adopted last night by the American Federal Reserve (Fed), as the British economy should enter a recession. dès le troisième trimestre.

Le comité de politique monétaire (MPC) was divided: on nine members, “five voted for an increase of 0.50 points” to 2.25%, explained the BoE in a press release, which brought the rate to a summit since 2008.

La Banque estime en outre que l’inflation britannique va connaître un pic en octobre d’un peu moins de 11% sur un an an, contre 13% prévés jusqu’à présent.

The division of the MPC in the United Kingdom reflects the hesitations of central bankers across the world: they are struggling to fight against inflation, caused notably by the flambée of energy prices since the start of the war in Ukraine, but risquent de plomber l’activité économique mondiale, déjà à la peine, en rendant l’emprunt plus costeux.

Dans les dernières 24 heures, outre la Fed, la Banque centrale suisse relevé ses taux de 0.75 point, tandis que la Banque de Norvège s’est contentée comme la BoE d’une hausse de 0.5 point.

L’institution monétaire japonaise a quant à elle maintenu sa politique monétaire ultra-souple, même si le gouvernement a nouncement intervenir sur le marché des changes pour sutenir le yen.

– Uncertainty politique –

Au Royaume-Uni, l’incertitude est élevé en raison des annonces budgetaires attendues vendredi du nouveau gouvernement de la Première ministre conservatrice Liz Truss.

La BoE prévient qu’il lui faudra après la presentation du “mini-budget” vendredi étudier les mesures announced en détail pour décider de ses next actions sur les taux.

La mesure phare est pour l’instant le gel des factures d’électricité pour deux ans pour les particuliers, et une prise en charge pour environ la moitie du cost énergétique pour les entreprises.

Ce qui amené la Banque d’Angleterre a réduire sa prévision d’inflation.

Celle-ci devrait toutefois se maintenir au dessus de 10% pour plusieurs mois avant de reculer, prévoit la BoE.

– Recession britannique –

The members of the MPC who would like to see the BoE tighten the pace of the Fed and the Swiss National Bank with an increase of 0.75 points admit that the ceiling on the price of energy will temper inflation in the short term and aider les ménages.

Ils craignent cependant qu’il stimulate les expenses des consommateurs et donc la hausse des prix à plus long terme.

“Monter les taux plus vite maintenant helperait à ramener l’inflation vers son objectif à moyen terme, et réduirait le risque d’un cycle plus long et plus costeux” de relèvements, defendent-ils selon les minutes publiés judi de leur meeting de la Veille.

Des économistes tels que Ian Stewart, analyst chez Deloitte, pensent en effet que la banque centrale britannique est loin d’en avoir fini avec ses tours de vis monétaires.

“Nous nous attendons à ce que les taux doublent encore avant le milieu de l’année prochaine, ce qui va contraindre les lents et peser sur une économie qui curve déjà l’échine”, summarizes Ian Stewart, analyst chez Deloitte.

Et l’activité économique britannique peine déjà, alors que la BoE laisse entendre que le RoyaumeUni est déjà entré en recessione: “le personnel de la Banque s’attend nowreis à une contraction de 0.1% du PIB au troisième trimester, un second trimester consécutif de baisse”. Soit la definition generally admits of a recession.

En remontant ses taux alors que le gouvernement tente de relancer l’économie, la BoE pourrait par ailleurs aggravate son différend avec l’écutif.

Durant sa campaign pour la succession de Boris Johnson, Mme Truss a critiqué la BoE, lui reprochant de ne pas avoir agi assez vite et promettant de revoir son statut.

The livre grappillait 0.03% à 1.1273 dollar vers 15H55 GMT (17H55 à Paris) mais peinait à s’élonger de son plus bas depuis 1985 touché en début de session, à 1.1212 dollar, dans le sillage de la decision de la Fed.

.

Leave a Reply

Your email address will not be published.