Julie de Bona, maman traumatisée par un drame évité de justesse : “J’ai eu super peur”

LA ROCHELLE, FRANCE - SEPTEMBER 15: Julie de Bona attends the

Julie de Bona, mother traumatisée par un drame évité de justesse : “J’ai eu super peur” (Photo by Sylvain Lefevre/Getty Images)

On Tuesday, September 20, 2022, M6 will broadcast the first episode of its new series, “La maison d’en face”. L’occasion pour les téléspectateurs de retrouver Julie de Bona dans l’un des rôles principaux. Un nouveau personnage pour l’actrice qui se souvent de ses propres expériences de vie à l’écran, et qui a ellemême vécu un épisode assez traumatisant.

Dans “La maison d’en face”, Julie de Bona incarne Ève, maman d’un bébé de trois mois, qui, avec son mari Yanis, emménage dans un nouveau pavillon. At 41 years old, the actress is a regular in television series. These last years, on a pu la voir dans de nombreuses fictions du petit écran, à l’instar du “Bazar de la charité” sur TF1, ou encore “Plan B” et “Les Combattantes”. In 2018, she also appeared in the TF1 telefilm, “Ils ont échangé mon enfant”. Un scenario qui a bien failli se jouer pour la propre mère de Julie de Bona…

Video. Julie de Bona (Les Combattantes) “un miracle de la genetique” : elle évoque le grand dramé de sa vie

Une situation qui aurait pu être catastrophic

Oui, parfois, la fiction rejoint la réalité. Dans “Ils ont échangé mon enfant”, Julie de Bona jouait le rôle de Sophie, une maman qui découvre que sa fille n’est pas la sienne ni celle de son ex-mari, après un test ADN. Une histoire qui trouve un echo tout particulier dans sa propre histoire de vie. “À ma naissance, on lui a donné un autre bébé (à sa mère, ndlr)” confiait-elle en 2018 dans un entretien à TF1. Un enfant échangé à la naissance, c’est l’one des plus grandes hauntises de tout parent. Et heureusement pour Julie de Bona, le drame a été évité de justesse grâce à sa maman : “Elle s’en est rendu compte tout de suite puisque j’avais conservée mon bracelet.” Pour autant, un tel évènement laisse evidently des séquelles : “Mon père a d’ailleurs fait un esclandre dans l’hôpital, il en parle encore!”

En août 2018, Julie de Bona a, à son tour, donné naissance à un petit garçon. Et si la comédienne a toujours été très discrète sur sa vie privée, elle avait fait de rare confidences sur ce jour au cours duquel elle n’a pu s’impêche de craindre que le scénario se répète. Celui de sa naissance, mais aussi celui du téléfilm dans lequel elle avait joué seulement quelques mois plus tôt. “Mon gynéco était au courant du film que je venais de terminer. Le jour de l’accouchement, nous avions convenu qu’on ne me l’enlève pas des yeux. Le papa aussi avait pour mission de le suivre quoi qu’il arrive En fait, il n’a jamais quitté mes bras pendant deux jours!”, confiait-elle dans les colonnes de Télé Star.

“Mon fils n’a jamais vu plus de 10 minutes de Bambi”

Pour autant, Julie de Bona sait faire la part des choses. Il ya son métier d’actresse, et son rôle de maman. Et l’un ne doit pas empiéter sur l’autre. D’autant qu’elle incarne souvent à l’écran des personnages tormentés, coincés dans des intrigues douloureuses. C’est principal pour cela qu elle refuse categoriquement que son fils la regarde à la télé, comme elle l’explicait à Purepeople : “Ah non, je ne lui montre même pas de dessin-animé ! Déjà, pour la mort de la maman de Bambi j’ai eu super peur. Mon fils n’a jamais vu plus de 10 minutes de Bambi, donc on n’en est pas à regarder le revenge porn (en référence à son rôle dans la fiction “Mise à nu”, ndlr) ni la guerre mondiale (“Les Combattantes”, ndlr) !”

Video. 3 infos sur Julie de Bona

En revanche, le fils de Julie de Bona a déjà vu sa maman travailler. Sur les tournages, l’actrice n’hésite pas à le faire venir. De quoi faire rêver le petit garçon ! “Il voit ce que maman fait. La première fois il était hyper fier parce que c’était une scène d’arrivée de scooter. J’avais un casque sur la tête, et ça, j’en ai entendu parler pendant 6 mois. ‘Maman elle travaille, elle a un casque sur la tête et elle est en scooter, c’est ça son travail !’ On en est là. J’étais une star. ‘Maman elle travaille, elle conduit un scooter !’ Ça reste vraiment très ludique et je veux que ça reste comme ça pour lui.” Préserver son fils du feu des projectors, tel est le credo de Julie de Bona.

À lire aussi:

>> Plan B: 5 things to know about Julie de Bona

>> La Maison d’en face sur M6 : que vaut la série dans la veine de Desperate Housewives avec Julie de Bona et Thierry Neuvic?

>> Julie de Bona : ses confidences sur l’impact des rôles intenses qu’elle choisit

Leave a Reply

Your email address will not be published.