Irène Papas, the star of “Zorba the Greek”

publié le mercredi 14 septembre 2022 à 20h00

The Greek actress Irène Papas, who died on Wednesday at the age of 93, became famous after her appearances in international films such as “Les Canons de Navarone” and “Zorba le Grec”.

Irène Papas was one of the most famous Greek actresses abroad, having played more than 50 films in her career spanning six decades.

A l’écran, elle a partagé l’affiche avec Richard Burton, Kirk Douglas, James Cagney et Jon Voigt notably.

Née le 3 septembre 1929 dans un village du Péloponnèse, Chiliomodi, près de Corinthe, Irène Lelekou qui deviendra connue sous le nom de Papas, est issue d’une family d’enseignants.

Endowed with a grave voice, a piercing look and a sculpted face, Irène Papas began acting at the age of 15 in local cultural events before entering the ‘Académie nationale de théâtre à Athènes.

In 1948, she made her debut in the Greek film “Angels Perdus” and four years later began her international career with “Ville Morte”, the premier Greek film to be presented at the Cannes festival.

Les adaptations cinématographiques d’Antigone et d’Electre de Sophocle, où elle tient le rôle principal, confortent sa notoriété grandissante.

En 1961 “Les Canons de Navarone” de J. Lee Thompson, dans lequel elle joue aupres de Gregory Peck, David Niven et Anthony Quinn, a été un des rôles les plus marquants de sa career.

Elle aura de nouveau pour partner Anthony Quinn in 1964 in the film “Zorba the Greek” by Michel Cacoyannis, an adaptation of the novel of the same name by Nikos Kazantzakis.

– “Pas à la recherche d’une career” –

“I left Greece to discover where the best acting job was. I wanted to learn. I wasn’t looking for a career,” she said to public television channel ERT in 2002.

En 1969, elle incarne la veuve de Grigoris Lambrakis, député grec de gauche assassiné, un des rôles clefs dans le film “Z” de Costa-Gavras, récompensé aux oscars.

In 2001, she had a small role in the war film “Capitaine Corelli” by John Madden alongside Nicolas Cage and Penélope Cruz.

Irène Papas received numerous prizes, including the best actress prize in 1961 at the Berlin Festival and a Golden Lion in Venice, rewarding her career.

The actress was very popular in Italy, where she regularly appeared in films and TV series. Elle ya tenu son dernier rôle en 2004.

Chanteuse dans sa jeunesse, Irène Papas collaborated dans les années 1970 et 1980 avec Vangelis, Demis Roussos et Mikis Theodorakis, qui a composé la musique du film “Zorba le Grec”, became célèbre.

Irène Papas confesses during her career avoir eu du mal à concilier l’incarnation de ses personnages à l’écran et sa propre personne.

– “La célébrité ne m’a rien broughtporte” –

“La célébrité ne m’a rien pourporte”, avait-elle dit dans une interview au journal grec Eleftherotypia en 2003.

“Au contraire, cela a détruit ma vie privée. Parce que la personne qui allait s’approcher de moi, disons sexuelement, était déjà tombée amoureuse de mon image”.

A l’opposé de ses personnages au caractère de feux à l’écran, Irène Papas said to herself that she was “froussarde” and that she went to the theater to overcome her timidity.

En 2004, elle révéla avoir eu une longue histoire d’amour secrète avec Marlon Brando dans les années 50. “Nous avions une histoire d’amour. Appelons cela une longue relation”, avait-elle raconté au journal italien Corriere della Sera.

At the age of 18, she married her theater teacher Alkis Papas. Ils n’ont pas eu d’enfants et ont divorcé rapidemente, mais elle a gardé le nom de son mari.

“Avant je ne pouvais pas aimer ou élever (un enfant). Maintenant, j’aurais aimé en avoir un pour continuer à vivre”, avait-elle confié à Eleftherotypia.

Durant les dernières années de sa vie, Irène Papas habitait près de l’Acropole, où sa nièce prenait soin d’elle alors qu’elle souffrait de la maladie d’Alzheimer.

.

Leave a Reply

Your email address will not be published.