House of the Dragon : pourquoi l’une des scènes du dernier épisode pose (vraiment) problème

Avec l’announcement du spin-off de Game of Thrones sur la famille Targaryen, les fans de la série pouvant s’attendre au pire, mais l’une des scènes du dernier épisode, et surtout sa realization, soulève d’importantes questions.

Un érotisme mal placé? On September 11, HBO diffused the fourth episode of its new creation-fare, derived from the phenomenon Game of ThronesHouse of the Dragon. Avant even the beginning of the series, the fans of the universe created by George RR Martin attended beaucoup sur cette nouvelle création devoted to the Targaryen family. Dans la série d’origine, l’un des personnages principaux, Daenerys Targaryen, est issu de cette dynasty. Par ailleurs, tout au long de la série, les légendes autour des Targaryens, de leurs pratiques et de leur fin entraîne par la folie de leur ultime roi Aerys II rythment l’intrigue et ses enjeux.

C’est donc en toute connaissance de cause que les admirer·rices de l’œuvre se préparaient à discoverr l’histoire, et sa part sombre, de la famille Targaryen. Mais lors du quatrième épisode de la saison, une scène et la manière avec laquelle elle a été filmede sest révélée très problematica.

L’érotisation de l’inceste

Ce n’est un secret pour personne, la famille Targaryen a un historique avec l’inceste. In order to preserve the “purity” of the lineage, consanguineous unions have been repeated over multiple generations. Dès le début de House of the Dragon, la complicité entre Rhaenyra et son uncle Daemon est assumée. Mais lors du retour de ce dernier à Port-Réal dans l’épisode 4, il l’emmène dans une maison close et s’ensuit un échange de baisers et un début de rapport sexuel entre l’uncle et sa nièce, seize ans plus jeune que lui par ailleurs. Ce type de relations incestueuses et/ou de pedocriminalité a déjà été évoqué, voire montré, dans Game of Thrones et House of the Dragonbut, this time, la scène est empreinte d’erotisme.

Sur le même sujet House of the Dragon : qu’est-ce que le trouble du “skin picking” dont souffre l’un des personnages ?
Game of Thrones : Une série féministe, vraiment?

Si la scène a choqué certain·es téléspectateur·rices, elle a pourtant été filmée comme une simple scène de sexe entre deux personnes consentantes, sans jamais mettre en avant le côté malsain et problematic d’une telle relation. On Twitter, la journaliste spécialisée dans l’analyse de série Marion Olité denounced this façon de “représenter l’inceste de façon sexy et consentie” avant de rappeler qu’en France “une personne sur dix est victime de violences sexuales dans son enfance , et à 80 % dans le cadre familial”.

Yet, in parallel, the series parvient parfaitement à dépeindre l’horreur du viol conjugal don’t est victime Alicent Hightower.

Symptôme de cet inceste glamourisé, sur Twitterplusieurs fans ont assumed leur attachment à ce “couple” naissant et certain·es ont vu dans cette relation une vision beaucoup plus acceptable de l’inceste que celle entre Cersei Lannister et son frère twin Jaime. According to actress Milly Alcock, interviewed by her New York Post.

À lire aussi ⋙ Viol, inceste, aggressions : non, on ne porte pas plainte pour de l’argent
Le nouveau alarming report de la Commission indépendante sur l’inceste et les violences sexuales faites aux enfants

Leave a Reply

Your email address will not be published.