“Elle a craché son thé”: Camilla Parker Bowles choquée par une proposition du prince Harry à son père

Camilla Parker Bowles, reine consort, a recraché son thé face à une proposal du prince Harry d’engager une tierce personne pour participer à la rencontre avec le roi Charles III.

  • Prince Harry and Meghan Markle met King Charles III and Camilla Parker Bowles before meeting Queen Elizabeth II in April last year
  • L’ancien prince Charles avait strongly insisted pour rencontrer en premier les Sussex
  • The Duke of Sussex has proposed to appeal to a third party to participate in the interview

Amazing! Le Mirror a rapporté une situation loin d’être anodyne qui s’est déroulée entre le prince Harry et son père, le roi Charles III. Cela juste un peu avant la mort de la reine Elizabeth II, qui a rêgné plus de 70 ans sur le trône d’Angleterre. According to the media, cette proposition qui a choqué, Camilla Parker Bowles, aujourd’hui reine consort, a été faite lors de l’escale du duc et de la duchesse de Sussex en Grande-Bretagne sur leur chemin vers La Haye pour les Invictus Games, en avril dernier. Notons qu’à cette période, les médias anglais avaient affirmed que le prince Harry, 38 ans, et sa femme Meghan Markle, 41 ans, avaient rencontre Queen Elizabeth II avant d’aller au Pays Bas.

Ce qui n’a pas été dit à cette époque, c’est que le roi Charles III aurait fortement insisté pour voir les Sussex avant leur audience avec la souveraine, rapporte Mirror. Un fait qui serait inscrit dans le nouveau livre royal “The New Royals: Queen Elizabeth’s Legacy and the Future of the Crown” de Katie Nichols. Cette rencontre se serait faite, mais d’une manière étrange. En effet, les Sussex étaiten en retard lors de cette discussion “gênante” avec le roi Charles III et la reine consort. Ce qui fait que l’ancien prince Charles n’a eu que 15 minutes pour échanger avec le couple puisque’il a dû rapidement honorer le service royal de Maundy au château de Windsor.

Camilla Parker Bowles a recraché son thé face à la proposition

Selon un extrait du livre rapporté par Vanity Fairpère et fils ont pu se rencontrer et se sont salués chaleureusement. Seulement, des moments de tensions n’ont pas pu être évités. Ce qui a choqué la duchesse de Cornouailles. “Camilla, aujourd’hui reine consort, aurait été stupéfaite lorsque le prince, 38 ans, a suggested qu’une tierce personne impartiale soit presente pour maintainer la paix”, explain Vanity Fair. “Harry s’est prêtente avec des accolades et les meilleurs intentions du monde et a dit qu’il voulait clarify les choses”, avait confié un proche de la famille. “Il a même suggested qu’ils fassent appel à un médiateur pour essayer d’arranger les choses, ce qui a laissez Charles quelque peu perplexe et Camilla a même recraché son thé”, avait ajouté l’initié

Cette même source a explicable que les royaux avaient trouvé cette proposition estrange étant givenn qu’il étaiten une famille. Il était donc abnormal de sollicante une personne extérieure à la famille puisque’ils pouvant régler cela entre eux. Malgré le fait que les Sussex étaiten en visite au Royaume-Uni, ils n’ont pas pu rencontrer les Cambridge qui étaiten en vacances au ski. D’ailleurs, le nouveau prince et princesse de Galles n’ont aucunement changé leurs plans avec leurs enfants pour autant.

Le prince Harry : une bombe à retardement

Notons que les mémoires du prince Harry sont toujours au center des préoccupations du Buckingham Palace. Dernièrement, il a été dévoilé que le livre du prince Harry, initially prévue pour la fin de cette année, pourrait être reporté. The fact is that the Duke of Sussex would have told many things to reveal thatil a du mal à tout organiser. Il aurait donc besoin de more de temps pour mettre de l’ordre dans le contenu de son futur livre. Contenu qui potrait possibly augmenter les tensions avec la famille royale.

Rappelons que les Sussex ont signede un contrat de 4 livres d’une valeur de multiples millions de dollars with Penguin Random House. C’est le premier livre de cette saga qui se focalise sur ses “Memories”. “Une fois le livre publié, le prince Harry ne pourra plus faire marche arrière“, confie Robert Jobson, auteur royal. “Harry sera sans doute déchiré entre le désir d’être accepté par sa famille et l’amour de sa femme. Mais il s’est maintenant retrouvé dans une situation sans issue. Il signé un contrat de quatre livres valant des millions avec Penguin Random House Il a besoin de cet argent pour financier son style de vie californien“, avait-il explicable à The Sun.

Leave a Reply

Your email address will not be published.