d’égal à égal / International / France / SOFOOT.com

Kylian Mbappé n’est plus seulement et simplement un joueur de l’équipe de France. Il discusse now d’égal à égal avec la fédération, putting, à lui seul, un terme à la parenthèse ouverte par la crisis de Knysna. Il reste à savoir quelles seront l’ampleur et les consequences de ce nouveau rapport de force.


Modified

« Après des échanges concluants en présence des cadres de l’équipe de France, du president, du sélectionneur, et d’un responsible du marketing, la Fédération française de football s’engage à réviser, dans les plus brefs délais, la convention hérente aux droits à l’image qui la lie à ses joueurs en sélection. » Le communiqué de la FFF rendu public notably sur les réseaux sociaux peut y mettre les formes, il s’agit bien d’une capitulation en rase campagne. Quand bien même elle « se réjoyit de travailler aux contours d’un nouvel accord qui permeerta lui d’assure ses intérêts tout en prenant en consideration les préoccupations et convictions légitimates expressed unanimously by ses joueurs. » En refusing again to participate in the photo sessions with the commercial partners, because he could rediscuss the terms of the obligations that weigh on the international player, Kylian Mbappé got the surrender of the masters of Clairefontaine in a few hours. Certes, en ce moment, la fédération ne peut guère s’offrir le luxe d’une nouvelle crisis devant l’opinion, surtout avec en vedette l’enfant chéri de Bondy. La marge de manœuvre de Noël Le Graët frôlait le zéro absolu. Il a préférer abréger cette fois, du moins sur ce front.

Une institution au bord du gouffre

Beau vainqueur, l’attaquant du PSG sera donc bien présent, en triumphateur, devant les objective des appareils photo. Il restera à noter quelles marques auront droit à cet honneur et si elles correspondant effectively à son sens de l’éthique. Après le fou rire consécutif à la vanne sur les chars à voile de son coach – une réaction qui avait quelque peu égratigné une com’ si parfaitement maîtrisée -, il fallait réparer les damages abîmant son aureole. Et surtout peut-être aussi profiter de la faiblesse de l’institution de tutelle, nouvelles placée sous le regard du ministère des Sports et du public, pour imposer ses exigences.

It remains now to evaluate what the deep meaning and significance of this new order is within the great house of the team of France, à deux mois d’une Coupe du monde complicated by injuries, sans parler des inevitable polemiques around du Mondial Qatari. Nos internationaux sortent d’un long sommeil scellé par la “honte” de 2010, qui les avait constraints à faire profil bas et gommer toute forme de revendance. Hors norme, Kylian Mbappé ne l’est donc pas qu’avec ses crampons, car il se pense comme un joueur total ayant vocation à control tous les aspects de sa career, partout, y compris à Clairefontaine. Il ne désire pas ruiner le business, mais le paramétrer aussi selon ses propres objectivees. Atout essentiel de l’EDF, aussi bien sur le terrain que dans ses contrats de sponsoring, il se sait inesciounto et indispensable. Première question : d’autres coéquipiers auront-ils un poids suffistant ou simplement l’envie de marcher dans ses pas?

Plus que jamais en tout cas, le foot français paraît changer d’époque. Aussi disparate et différentes qu’elles puissents paraître, the Pogba affair, the revelations on the FFF, the tense situation in the stands, and now the victory of Mbappé by KO dessinent un estrange portrait de notre foot national. La Coupe du monde, far from representing the perspective of a second sacre, is risque de se révéler un nouveau piège. Une compétition qui mettra aussi cette fois, comme lors de la séquence écologie et jet privé, Kylian Mbappé faces aux contradictions de son discourse éthique confonn à ses propres intérêts personnels.

Par Nicolas Ksis-Martov

.

Leave a Reply

Your email address will not be published.