Concerts à Palestra liés au budget de l’Agglo, mais pas que…

Politics. Entre l’inflation sur la restauration scolaire, la sobriété énergétique rendue necessaire ou l’attente de concerts à Palestra de la part de la population, Stéphane Martinelli, le président de l’Agglomération de Chaumont, répond aux questions de jhm quotidien. Interview de rentrée.

Jhm quotidien : In matière de restauration scolaire sur l’ensemble de l’Agglomération de Chaumont, la hausse des costs de l’alimentation ne risque-t-elle pas de plomber le budget prévão à cet effet?

Stéphane Martinelli: Dans ce domaine, la délégation de service public a été nouvelée récently, en début d’année, avec Scolarest et avec une baisse du cost de 200,000 € par rapport à la précédent delégation. Nous sommes donc en début de contrat et nous devrons nous confronter, malgré tout, à cette réalité qu’est l’inflation.

Mais, au-delà de l’alimentation, il s’agira, plus encore, de faire face à l’effet de l’inflation sur les salaires. Les collectivités ont vu le point d’indice augmenter de 3.5% et d’autres augmentations sont announcees. Pour l’Agglo, l’impact est considerable. This represents an increase of €400,000 in année pleine sur la masse salariale.

Dans toutes les delegations et prestations, il y aura une évolution de salaire. En restauration scolaire, il ya le prix des matières premières mais aussi et surtout la masse salariale. The cost reduction of 200,000 € was good news, but it was already reduced by the effect of inflation.

Jhm quotidien : C’est donc le budget global de l’Agglo qui est malmené par cette inflation ?

SM: Clairement, l’Agglo de Chaumont a connu d’importantes difficiles financiers. En 2021, après des efforts consentis, nous avons réussi à équilibrer les comptes en fonctionnement (+ €29,000) et, alors que nous commencions à rèbabilir la situation, nous sommes très inquiet. Ce n’est pas une position confortable pour nos politiques. Nevertheless, nous restons déterminés.

Jhm quotidien : Pour assainir les comptes, vous évoquez depuis plusieurs mois les transports ; autrement dit les bus qui circulent sur le territoire ? Il en va aussi d’une certaine sobriété énergétique?

SM: C’est un des moyens à l’occasion du nouvellement de la delegation de service public qui avait été produtre d’un an an. Currently, les transports sur l’Agglo, c’est 1.6 million d’euros de deficit net et, au prochaine conseil, les élés will have to choose between une nouvelle delegation ou le fonctionnement en régie pour juillet 2023 avec, en plus, the Deployment sur l’ensemble du territoire.

The basic scenario that will be proposed will be based on energy sobriety with a slogan: « every kilometer course should be useful ». On doit s’en assurer et la billettique permet de le savoir. Compte tenu de la crisis énergétique, nous ne pouvos pas nous payer le luxe de faire tourner des bus à vide. Il faut que le service en place ait un sens.

Jhm quotidien : En parlant sobriété énergétique, le center aquatice de Palestra n’a pas été menacé de fermeture. Une chance ou le center a été très bien conçu ?

SM: Le bilan de la première année du center aquatice est prévue pour octobre ou novembre mais des arrêts éventuels ne sont vraiment pas d’actualité. Several reasons for this: the building is new and less energy-efficient than a 20- or 30-year-old pool. Après une année d’exploitation, des gains sont encore possible en matière d’utilisation d’énergie et la piscine benefit du réseau de chaleur de Chaumont et denc de prix more stable.

Le délégataire de la piscine, Récréa, avait ouvert dans des conditions particulières, lors du rebond de la Covid et, après un d’exercise, nous sommes contentes de leur gestion.

Jhm quotidien : Restons à Palestra mais au niveau de la salle de sport et de spectacle. De nombreux Chaumontais se demandent pourquoi n’y-at-il pas de concerts?

SM: D’abord, pour la partie sportive, nous misons beaucoup sur les Jeux olympiques 2024. Notre ambition est d’accueillir une ou plusieurs delegations avant et pendant les JO. Le tournoi de France de volley féminin was organized in this spirit with six international teams. Un guide en trois langues pour les fédérations internationales vient de sortir et nous travaillons avec le Conseil départemental dans le cadre de Terre de Jeux. Palestra nous permet tout cela.

Quant à la partie «concert», elle est tributaire d’une situation financier de l’Agglo qui n’est pas simple. Nous travaillons pour la retabilir but nous savons que la period à venir nest pas celle attendue. Or, pour organizer des concerts, il faut de l’argent.

Nous nous heurtons à d’autre constraints comme le calendrier de la federation de volley qui tombe en septembre et qui complique donc les programaments. Il est ainsi difficile d’inscrire Palestra dans une tournée avec des tarifs attractifs neuf mois avant. Ou alors, nous choisissons des concerts unique hors tournée et les prix sont différents.

Au-delà de la presence du CVB dans la salle et les incertitudes chez les tourneurs face à la conjoncture, l’Agglo mène malgré tout une reflection sur une programmation externe realized par un opérateur. Pour une somme allouée par l’Agglo, il aurait en charge d’organiser cinq ou six concerts par an. This system would have the advantage of regulating the problem of material that is very quickly obsolete.

Cela dit, je comprends l’attente des familles mais je dois tenir compte de la réality et je ne veux pas creuser les comptes. Believe me, autour de ce sujet, les discussions sont très nombreuses mais elles se heurtent au principe de réalité.

Jhm quotidien : Un mot sur la mutualisation entre la Ville et l’Agglo et qui a été l’occasion d’échanges tendus entre les deux parties. La convention provisoire a été reconduit pending six months. Où en êtes-vous?

SM: On advance. Le travail avec la Ville se pursuit avec nos cabinets respecifs. Nous avons également pris l’attache d’un bureau d’étude financier en commun avec l’objectif aboutir en janvier 2023. J’ai bon espoir.

Propos recueilis par Frédéric Thévenin

f.thevenin@jhm.fr

Les autres sujets au cœur des débats de demain

  • “The Agglo is launched in a local strategy of higher education” to maintain and develop with multiple partners: the Region, the City, the University of Reims, Nogent…
  • La mise en place d’un program d’intérêt général de rénovation énergétique en ruralité et au center de Chaumont
  • Un projet d’umbrière sur le parking de Lisi Aerospace sur la zone Plein’Est
  • La constitution d’un schéma directeur sur l’eau pour une stratégie commune et que « l’eau paie l’eau ». Le tout pour « secure the resource in quality and quantity ».
  • Un projet d’appel à manifestation d’intérêt pour les camping-cars à la Maladière (Chaumont), à Froncles et à Viéville.

Leave a Reply

Your email address will not be published.