Combien de maillots devrait vendre l’OM pour recruiter Cristiano Ronaldo?

23 August 2022 at 11:10 by Thomas

Certes, Cristiano Ronaldo will accelerate the sales of jerseys à son nom, s’il signait à l’OM, ​​mais le club phocéen devrait en écoler beaucoup pour amortir son transfer.

L’Olympique de Marseille at-il les moyens de recruiter Cristiano Ronaldo ? A cette question qui revient en boomerang sur les réseaus sociaux, la réponse est clairement non, alors que justement l’on apprend de L’Equipe, que le club phocéen est sous la surveillance de l’UEFA, dans le cadre du fair-play financier. A cette autre interrogation nourrie sur le web, qui vise à savoir si l’OM pourrait amortir un transfert du Portugaison the sale of derivative products, mainly des maillotsà la rédac de Sportune nous nous sommes intéressés au sujet et avons tenté d’y réponder, sur la base de trois points.

Sur un maillot vendu 140 euros, l’OM ne touche evidently pas tout

En premier, il convient de savoir ce que gagne realmente un club, sur la vente d’un maillot. Car il faut bien comprendre que toute partie ne lui profite pas, il ya la part de l’équipementier, celle du club, du distributor, les taxes, le transport… Il ya cinq ans, Le Figaro s’était interéssé à ce sujet, en prenant le case de Neymar au PSG (see infographic below). Sur un maillot vendu 140 euros, sans le flockage, 30 euros étaiten estimates revenir diremente au club. At 140 euros, the cost of the “authentic” maillot signed by Puma can be reasonably thought of as the benefit, for OM. The margin increases significantly with the flocking plus, to 17.5 euros, on the platform of sale online of the club Marseillais.

Recruit Cristiano Ronaldo un cost élevé pour l’Olympique de Marseille

Tâchons, en suivant, d’imaginer le cost de l’operation Cristiano Ronaldo. Compliqué, sans savoir ni les attentes de Manchester United, ni celles du joueur. Pour qu’elle devienne « envisageable », il faudrait déjà que les Red Devils s’assoient sur l’indemnité sur le transferts. Ça n’a rien d’improbable. Mais qu’en plus, CR7 accepte de réduire his actual salary, à plus de 31 million d’euros la saison. Supposons du tiers sur une base contractuelle de deux ans, soit vingt millions brut la saison, et 40 pour les deux exercices.

Il ya deux ans, l’OM vendait près de 300,000 pièces

Finally, le nombre de maillots qu’école l’Olympique de Marseille chaque saison. C’est un chiffre generally tenu secret, mais interrogé à ce sujet par France Bleuil ya deux ans, le responsible des partenariats chez Puma, Frank Cardarelli, confessait : « On a vendu plus de 300.000 maillots. On n’a pas de cipher exact mais nous avons aujourd’hui, sur ce que l’on peut voir dans les stades et dans la rue, une forme de certitude que le maillot de l’OM est autant visible et donc acheté en France que le maillot du Paris Saint Germain. »

Tripler le volume des maillots vendus pour viser l’équilibre

Conclusion: at around 47 euros, the benefit of the club for the jersey floqué sold, it would almost triple the volume spent each year, to amortize the only transfer of the quintuple Ballon d’or. C’est-à-dire se hisser au niveau des rares cadors européens qui avoisinent voire dépassent le million de pièces sur un seul exercice. Possible nous direz-vous? Pas forcément et ce, même si l’engouement des fans est à la hauteur. Car d’une part, l’OM n’a pas le réseau international d’autres grandes formations du continent, pour commercer partout dans le monde. Et il n’est pas certain non plus que les maillots produits soient en nombre suffistant pour assume toutes les demandes. Souvenez-vous de Nike pris de court par l’arrivée de Messi au PSG.

La personality la most populaire dans le monde sur les réseaus sociaux

Il est en revanche evident that the Portuguese would be a formidable promotional and marketing lever for the club, qui profiterait de sa notoriété colossal (il n’est nul autre que la personality la most suivie dans le world sur les réseaus sociaux), to increase the sienne et accelerate son développement. Faut-il seulement pouvoir se le payer, avec l’assementment des autorités du football ; la DNCG en France et l’UEFA pour son fair-play financier.




Leave a Reply

Your email address will not be published.