«C’est bouleversant de jouer un père qui a perdu son fils»

De nouveau comédien, l’animateur se voit ofrifer par la chaîne publique le rôle principal dans un film TV qui permet lui d’embrasser toute une palette de sentiments.

“Monsieur Patrimoine” incarne un père militaire qui entrere son fils mort lors d’une opération spéciale en Afrique. Pour l’honneur d’un fils est diffusion ce jeudi 25 août.

TV MAGAZINE – Vous avez été gendarme dans Meurtres en Lorrainethen prosecutor and lawyer when turning the series Bellefondvous voilà militaire, est-ce important le prestige de l’uniforme?

Stéphane BERN – Ces personnages me touchent beaucoup mais surtout l’uniforme permet de me glisser plus facilement dans un rôle. Dans la fiction d’Olivier Guignard, Pour l’honneur d’un fils, sur France 3, je suis commandant d’une base aérienne, responsable des drones. Même si je ne porte l’uniforme qu’au début de l’histoire, cela place le personnage.

Quelle est la psychology du commandant Paul Leclerc?

Le commandant Leclerc sait ce qu’est le devoir, il est taiseux, ne s’épanche pas, ne pleure pas mais il souffre car il est contre l’injustice. Il sent bien que quelque chose cloche et veut aller au bout de son enquête pour comprendre la vraie cause de la mort de la mort de son fils mort en héros et ce, quelles qu’en soient les consequences.

« Ce tournage, ce fut les montagnes russes sentimentales et émotionalles ».

Stéphane Bern

Entre le deuil, la colère et l’amour, Pour l’honneur d’un filsvous permet d’affiner votre jeu?

Ce fut les montagnes russes sentimentales et émotionalles. Ce qui m’a bouleversé c’est de jouer un père qui a perdu son fils. Il faut chercher en soi des choses douloureuses. J’ai pensé à tous les parents des soldiers français tombés au combat. Dans leurs témoignages, il ya des tears retenues, beaucoup de pudeur, un chagrin immense mais en même temps le sens du devoir accompli. Je partage aussi de beaux moments de tendresse et de complicité avec Julie-Anne Roth qui joue mon ex-femme ou avec Marie Kauffmann, Constance Dollé, qui ont été une vraie camarade de jeu.

“J’arrive humbly, il ya toujours ce risque d’un procès en illégitimité car je n’ai frequenté ni le cours Florent, ni le conservatoire”.

Stéphane Bern

À quoi ressemble Stéphane Bern sur un plateau de tournage de fiction?

J’arrive humbly, connaissant parfaitement mon texte et à l’heure. Il ya toujours ce risque d’un procès en illégitimité puisque je n’ai frequenté ni le cours Florent, ni le conservatoire. On me découvre pas très beau, peu smileint, avec des bajoues, quelques rides, c’est bien car la camera va chercher la vérité. Tout le contraire du Stéphane Bern animator, bien éclairé et super smiling.

Jusqu’où accepteriez-vous d’aller, jusqu’à la nudité?

It all depends on whether it serves the scenario. Ce n’est pas ma nature, il faudrait que le réalisateur arrive à me convaincre! Cependant l’acteur doit tout donner, on ne s’appartient plus durant le mois de tournage. On apprend le lâcher prise, Monsieur Patrimoine n’existe plus, on est en vacance de soi.

« Être comédien est le rêve de ma vie. Vous ne pouvez pas imagine à quel point c’est un soulagement, on apprend à lacher prise ».

Stéphane Bern

C’est un soulagement d’être acteur?

Vous ne pouvez pas imagine à quel point! C’est le rêve de ma vie. Je m’offre une vraie thérapie avec ces rôles. Ils me percutent. Je pense au lieutenant-colonel Arnaud Beltrame et à tous ces soldats français. Ce que j’admire dans l’armée, c’est le service aux autres, au prix du sang et de la vie. Je suis colonel de réserve citoyenne de gendarmerie comme le sont aussi Dominique Rizet ou Michel Chevalet. Je porte ces valeurs telles que le devoir, le service et la mémoire en décalage avec une société du consumérisme et du plaisir immediate. C’est aussi du patrimoine.

“I admire the values ​​such as duty, service and memory in décalage with a society of consumerism and immediate pleasure”.

Stéphane Bern

Vous êtes également amenés à défendre le patrimoine militaire, à beginner par votre collège royal et militaire de Thiron-Gardais?

À la suite de Meurtres en Lorraine, la Citadelle de Bitche where the crime took place, a été inscrite à la Mission Bern du patrimoine en péril. C’est le cas aussi du Fort d’Aubervilliers et du Fort Cigogne dans l’archipel des Glénant. Je vais bientôt me rendre avec Sébastien Lecornu, ministre des Armées, au Fort des Rousses dans le Jura pour une remise de chèque de la foundation.

« Lors du tournage, les militaires m’ont bizuté en me faisant boire un breuvage bleu blanc rouge, cela ne se refuse pas! »

Stéphane Bern

Vous avez tourné sur la air base de Cognac-Châteaubernard, quels souvenirs en gardez-vous?

Les militaires m’ont tellement aidé, ils étaiten partie pretentent. Ce sont des gens très humains, ils enquiant le prix de la vie, ils étaiten très contentes que je porte leurs couleurs. L’armée s’est d’ailleurs beaucoup féminisée. Ils m’ont offert les insignes, la fourragère (décoration récompensant une unité militaire) et m’ont bizuté en me faisant boire un breuvage bleu blanc rouge, immonde, avec des couches successivees d’alcool et de sucre. Mais le bleu blanc rouge ne se refuse pas! Et puis ce fut un bonheur de tourner avec ces drones VIP. Lors des scènes se déroulant à Angoulême, m’est venue l’idee du «Secrets d’histoire» devoted to Marguerite d’Angoulême. Rien ne se perd, tout se recupère!

« Avec le prosecutor et avocat Antoine Bellefond, je franchis une nouvelle étape. La facilité aurait été de me donner des rôles de personnages historiques ».

Stéphane Bern

Quand allons-nous vous découvrir dans la série Bellefond et quel en est l’histoire?

Je joue le rôle d’un prosecutor qui a commis une erreur judiciaire. Il est en delicatesse avec la justice. Il va essayer de sortir son beau-frère d’un mauvais pas et devient avocat. France Télévisions devrait programmer la série en automne. À partir du 15 octobre, je tourne le deuxième épisode. La facilité aurait été de me donner des personnages historiques à jouer. Anne Holmes, directrice de la fiction, a eu l’intelligence de me faire faire mes classes progressivelyment. Pari réussi avec Meurtres en Lorraine qui a fait 6 million de téléspectateurs. Pour l’honneur d’un fils me permet de monter une marche car je suis presque dans toutes les scènes. La marche suivante, ce sera avec Antoine Bellefond.


À VOIR AUSSI – American actress Anne Heche declared dead after a car accident

.

Leave a Reply

Your email address will not be published.