“Ça m’a ratatiné la gueule” : ce jour où Johnny Hallyday racontait avoir été humilié par Jean-Luc Godard

In 1995, Jean-Luc Godard directed Johnny Hallyday in Detective. Pour le chanteur, le tournage de ce film a été particularly éprouvant.

La collaboration de Johnny Hallyday avec Jean-Luc Godard n’aura pas été de tout repos. En 1995, le cinéaste de la Nouvelle Vague a fait appel au rockeur pour jouer un rôle dans son film Detective. Et l’expérience a été particulière pour l’interprète de Que je t’aime. La raison ? The perfectionist side of the director. “Un matin, il me fait : ‘dis, petit, t’es à chier. C’est très mauvais ce que j’ai vu. Il faut que tu fasses un effort’racontait Johnny Hallyday quelques années plus tard. Me dire ça devant tous les techniciens après m’avoir dit le contraire la veille, ça m’a complètement ratatiné la gueule.” Malgré tout, le rockeur garde de bons souvenirs de Détective, sa première expérience au cinéma. Dans les colonnes de Premièreil se souvenait de la façon dont son amitié avec Jean-Luc Godard avait commencing… grâce à Nathalie Baye.

“Je l’accompané. During le repas, Godard ne me regarde pas une seconde, ne me dit pas un mot. Trois semaines se passent. Le téléphone sonne : ‘bonjour, Johnny Hallyday, c’est Jean-Luc Godard. Uh, je suis en train de préparer un film avec Claude Brasseur et Nathalie Baye, je voudrais que vous fassiez, euh… le rôle dans le film… avec eux… pour moi’, racontait Johnny Hallyday. Il me donne rendez-vous dans un resto et commande deux soles vapeur sans me demander mon avis. Encore une fois, il ne m’adresse pas la parole. (…) Je n’avais rien lu, il n’y avait pas de scenario ! Godard nous donnait trois tartines de pages à apprendre dix minutes avant de jouer.” S’il était specially “unquiet” pendant le tournage, Johnny Hallyday racontait s’être “bien entendu” with the director.

Johnny Hallyday: Godard? “An experience”

Auprès de TéléramaJohnny Hallyday brossait un portrait pas vraiment flatteur du franco-suisse, qui a eu recourses au suicide assisté pour rendre son dernier souffle à l’âge de 91 ans. “Godard ne vous reassure jamais, confiait-il. Il te dira un matin devant tout le monde qu’il a vu les rushes la veille et que tu y étais à chier. Cela te ratatine. Tu as envie de te barrer. Mais c’est une expérience. S’il me propose de retourner avec lui un jour, je dirai tout de suite oui. Alors que le dernier jour du tournage, je me suis surpris à dire : ‘plus jamais ça!'” Cinéaste exigeant et parfois un peu rude, Jean-Luc Godard a pourtant beaucoup appris au chanteur. “Ce qui est formidable avec Godard, c’est qu’on n’a pas l’impression que les acteurs jouent, décrivait-il. Cela peut être une scène banale de la vie de quelqu’un qui ne sait pas qu’il est filmedé.”

S’ils n’ont jamais retourné ensemble, les deux hommes se sont croisés à plusieurs reprises. In 1992, it was thanks to Johnny Hallyday that Jean-Luc Godard received a César d’honneur for his career. Près de cinq ans après son acteur, le cinéaste l’a rejoint au paradis. “Il n’était pas malade, il était simplement épuisérévélait l’un de ses proches à Libération. ll avait donc pris la decision d’en finir. C’était sa decision et c’était important pour lui que ça se sache.” En 2014 dans les colonnes de Nouvelle Vague, il se confiait sur le suicide assisté, autorisé en Suisse : “Je demande souvent à mon médecin, mon avocat, comme ça : ‘est-ce que si je viens vous demander des barbituriques, de la morphine, est-ce que vous m’en donnerez ?'”.

© RINDOFF-GARCIA

2/9 –

Jean-Luc Godard and Johnny Hallyday
En 1995, le cinéaste de la Nouvelle Vague a fait appel au rockeur pour jouer un rôle dans son film Détective. Et l’expérience a été particulière pour l’interprète de Que je t’aime

© ANGELI-RINDOFF

3/9 –

Jean-Luc Godard and Johnny Hallyday
“Un matin, il me fait : ‘dis, petit, t’es à chier. C’est très mauvais ce que j’ai vu. Il faut que tu fasses un effort'”, racontait Johnny Hallyday quelques années plus tard

© RINDOFF-GARCIA

4/9 –

Jean-Luc Godard
“Me dire ça devant tous les techniciens après m’avoir dit le contraire la eveille, ça m’a complètement ratatiné la gueule”

© JLPPA

5/9 –

Jean-Luc Godard
Malgré tout, le rockeur garde de bons souvenirs de Détective, sa première expérience au cinéma

© CEDRIC PERRIN

6/9 –

Jean-Luc Godard
Cinéaste exigeant et parfois un peu rude, Jean-Luc Godard a pourtant beaucoup appris au chanteur

© Agency

7/9 –

Johnny Hallyday
“Ce qui est formidable avec Godard, c’est qu’on n’a pas l’impression que les acteurs jouent, décrivait-il. Cela peut être une scène banale de la vie de quelqu’un qui ne sait pas qu’il est filmé.”

© Agency

8/9 –

Johnny Hallyday
S’ils n’ont jamais retourné ensemble, les deux hommes se sont croisés à plusieurs reprises

© Chris Delmas

9/9 –

Johnny Hallyday
En 1992, c’est d’ailleurs des mains de Johnny Hallyday que Jean-Luc Godard a reçu un César d’honneur pour l’ensemble de sa career

Leave a Reply

Your email address will not be published.