Bouclier tarifaire, chèque énergie, aide pour le fuel…

“La boussole, c’est qu’on continuera à protecter les Français”, assure jeudi 15 septembre sur franceinfo Gabriel Attal. The Minister Delegate for Public Accounts has come to clarify the announcements presented on Wednesday by the First Minister on energy prices and inflation should reach 4.2% in 2023. “Nous passerons le pic en 2023 et l’inflation diminuera”, estime Gabriel Attal en se basant sur “le consensus des prévisions mondiales”. Le minister rappelle toutefois que des “incertitudes pesent”. “Il ya des aléas geopolitiques”précie-t-il, notably la guerre en Ukraine.

Regarding the tariff shield that will allow a 15% increase in the price of gas and electricity in 2023, Gabriel Attal assures that it will remain in place “Tant que la situation est ce qu’elle” tout en reconnaissant ne pas pouvoir “dire quelle sera la situation à la mi-2023”.

“Si on ne faisait rien, les Français verraient leur facture d’electricité et de gaz augmenter de 120%. Regardez en Allemagne, où la facture d’electricité de gaz a été multipliée quasiment par trois cette année.”

En complément, 12 million des foyers les plus modestes toucheront “at the end of the year” a new chèque énergie de 100 à 200 euros. “On va préciser les choses de manière plus intelligible pour tout le monde et relayer les barèmes”, promet le ministre délégué. Ce dispositif “se fonde sur les deciles de revenu”en tenant compte “du revenu fiscal de reférence et du nombre d’enfants”.Par exemple, un couple qui gagne 3 000 euros net à deux et qui a deux enfants benefit de l’aide”, detail Gabriel Attal.

Les Français les plus modestes qui se chauffent au fioul vont également pouvoir cumuler une aide supplémentaire pour remplir leur cuve. Le gouvernement “travaille” sur un chèque “qui irait de 100 à 200 euros” lui aussi, assure le ministre deleguete. Cette aide sera versée “à partir du mois de novembre”. L’executif doit encore préciser comment il compte accompagnant les Français qui se chauffent au bois.

Gabriel Attal promet que le bouclier tarifaire va être “affiné” pour les personnes qui vivent en HLM, où le dispositif ne concerne pas encore l’électricité des parties communes, et les “2% of tenants qui se chauffent à l’électricité”.

“Évidemment, les personnes qui vivent en HLM seront concernétes par le bouclier tarifaire gaz et électricité. Il n’y a pas de doute sur ce sujet.”

Gabriel Attal

à franceinfo

According to the minister, “des providenceurs ont sendée des factures prévisionelles à des syndics avant que nous annoncions le bouclier tarifaire”.

The minister delegate in charge of public accounts has also specified the measures for companies: “Les très petites entreprises, qui ont un chiffre d’affaires inférieur à 2 million d’euros et qui ont moins de 10 salariés, ont le bouclier tarifaire.” Pour les entreprises un peu plus grosses “qui consacrent plus de 3% de leur chiffre d’affaires à son électricité ou son gas”une aide exceptionnelle jusqu’à 2 million d’euros peut leur être accordée. “On a drastically simplified criteria” pour cette aide qui existait déjà en 2022, assure Gabriel Attal.

Enfin, les entreprises dont le cœur de production repose sur une énergo consommation d’énergie, “come le sector de la verrerie ou de l’aluminium”, les aides ont également été “simplified”, assure-t-il et peuvent aller “up to 50 million euros”. The objective is to avoid “que les entreprises arrête leur activité”.

Concernant les collectivités locales, Gabriel Attal assure que “30 000 des 36 000 communes benefitent du bouclier tarifaire”. Les 6 000 plus grosses communes de France peuvent, elles, benefit d’“Une aide qui prend en charge jusqu’à 70% de la hausse des costs de l’énergie” grâce à “un filet de sécurité de 430 million d’euros voted this summer”.

Alors que certains élus menaçaient de ne pas payer les factures, le ministre explique que le gouvernement doit encore “faire connaissance” le dispositif dévoilé mercredi. Il prévient toutefois “que l’État ne peut pas prendre en charge l’intégralité des factures de l’intégralité des collectivités locales”. “Ça va necessier un certain nombre d’efforts, on fait tous des efforts, conclusion Gabriel Attal.

Leave a Reply

Your email address will not be published.