Bois de chauffage dans les Yvelines : la grande ruée

Le bois de chauffage est très demandé en ce moment dans les Yvelines.  Les prix augmentent et les délais de livraison s'allongent.
Le bois de chauffage est très demandé en ce moment dans les Yvelines. Les prix augmentent et les délais de livraison s’allongent. (©78actu)

Répondeurs saturatedes. Délais rallongés. Les vendeurs de bois de chauffage ne chôment pas dans les Yvelines en ce mois de September 2022.

Chaque matin, les camions de livraison sillonnent les routes départementales. Chargés à bloc.

Avec la crisis énergétique, ceux qui possesdent une cheminéeun insert ou un poule tentent de faire des réserves.

Impossible to say with precision if the winter will be rude au niveau des températures. Une certitude se dessine cependant pour la facture de gas ou d’electricity : elle va donner des sueurs froides à plus d’une personne.

Le bois de chauffage est naturalemente apparu comme une bonne solution. Pas forcément la plus facile à mettre en œuvre.

La rédaction de 78actu has contacted several companies specializing in them Yvelines. Et le constat est le même.

« Nous sommes sursollicités ! Tout le monde appelle pour avoir du bois. Il n’est pas du tout certain que nous puissions livrer tout le monde. Les stocks dits prêts à brûler fondant à vue d’œil. »

Pas avant mi-octobre

« Moi, mon délai de livraison le plus court n’est pas avant la mi-octobre. C’est le rush », constate une autre.

Vidéos : en ce moment sur Actu

Une troisième est sollicité qu’elle invite tout simplement à envoyer un SMS ou un mail pour être recontacté.

Bois sec or bois vert?

Prêt à brûler… Donc bien sec. C’est là le plus important.

« Le bois sec, c’est au moins deux ans de déjà cherche selon l’essence. Moi, ça fait des années que je suis dans la partie. Et là, je vois des gars s’improviser dans le métier, acheter des arbres, les débiter sur le bord de la route et livrer le tout directement au client. Il ya tellement de demandes qu’ils n’arrivent pas à suivre. »

Un bûcheron.

Le bois vert en cheminée est vivement déconseillé. Il utilises pratiquement toute son énergie à évaporer l’eau en brûlant. Son apport en chaleur est presque nul. De plus, il encrasse les conduits, pouvant d’ailleurs provocateur un feu de cheminée. Sans parler des difficulties à l’allumer et à l’entretenir.

Ai-je le droit de ramasser du bois en forêt pour me chauffer?

C’est tentant. Mais ramasser, et pire, couper du bois en forêt est strictly interdit.
Le bois mort, naturellement tombé ou laissez par le forestier, contributes au bon équilibre des espaces naturels. Il est un refuge pour certaines species animales et une source de développement de certains végétaux.
Interdit également de venir avec sa ache ou avec sa scie. Les coupes are decided by the Office national des forêts (ONF), selon des criteria très précis.
Dans le Code forestier, il est specified que les contrevenants risquent une mende de 135 euros pour une quantité inférieure à 2m3. Au-delà, c’est un délit. Et donc passible d’une sanction pénale.
Interdit également de repartir avec des fagots pour allumer la cheminée.
Dernière chose à savoir : beaucoup de bois sont en réalité des propriétés privées. Generally, the color is displayed by a red panel attached to a tree. Là, il est strictly interdit de ramasser quoi que ce soit. Et bien évidence de rentrer.

Le prix du stère

Autre problématique : le prix.

Le stère qui se vendait dans les 70 euros en moyenne voici un an est en train de flamber. Sur les internet des vendeurs, on trouve des tarifs à 80 euros et même 94 euros pour du bois prêt à brûler, en 50 centimètres. Avec, souvent, une quantité minimale à commander, notably pour s’éparnger les frais de livraison.

Pour réduire la note, une bonne astuce est de order une grosse quantité à plusieurs, avec un seul point de livraison. Cela permet d’obtenir un tarif degressif.

Après, c’est à l’huile de coude et à la brouette que cela se joue.

Last recommendation: l’engouement pour le bois est aussi devenu un terrain de chasse pour les arnaqueurs. Sur les réseaux sociaux, on voit souvent des annonces tourner avec la même photo, et surtout un tarif defiant toute concurrence.

C’est là qu’il faut se méfier en verificant l’existence de l’entreprise, quitte à se rendre sur place pour en avoir le cœur net.

Cet article vous a été utile? Sachez que vous pouvez suivre 78actu dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

window._nli=window._nli||[],window._nli.push(["brand","BNLI-1380"]),function(){var n,e,i=window._nli||(window._nli=[]);i.loaded||((n=document.createElement("script")).defer=!0,n.src="https://l.actu.fr/sdk.js",(e=document.getElementsByTagName("script")[0]).parentNode.insertBefore(n,e),i.loaded=!0)}();

!function(f,b,e,v,n,t,s) {if(f.fbq)return;n=f.fbq=function(){n.callMethod? n.callMethod.apply(n,arguments):n.queue.push(arguments)}; if(!f._fbq)f._fbq=n;n.push=n;n.loaded=!0;n.version='2.0'; n.queue=[];t=b.createElement(e);t.defer=!0; t.src=v;s=b.getElementsByTagName(e)[0]; s.parentNode.insertBefore(t,s)}(window, document,'script', 'https://connect.facebook.net/en_US/fbevents.js'); fbq('init', '183114723670867'); fbq('track', 'PageView');

Leave a Reply

Your email address will not be published.