“Andor”, a new Star Wars series that explores the sombre face of its characters

Après Rogue One (2016), le capitaine rebelle Cassian Andor est de retour, cette fois-ci sur le petit écran. Disney+ adds a new series derived from the universe Star Wars à son catalog après The Mandolarian, Le Livre de Boba Fett et plus recently la mini-série Obi-Wan Kenobi. The actor Diego Luna reprends the role of Cassian in this adventure that unfolded five years ago Rogue One et avant l’épisode IV Un Nouvel espoir.

L'advènement de Cassian Andor, un anti-héros qui deviendra un illustre captaine de la Résistance five years later

À cette époque, la Rébellion n’en est encore qu’à ses balbutiements et Cassian est plus proche du voleur que du héros. Il tente comme les autres habitants de survivre face à la montée en puissance de l’Empire galacticique. The series explores the first foundations of the Rebel Alliance and the uprising of oppressed populations across the galaxy. Une Résistance qui se préparare dans l’ombre jusqu’aux plus hautes instances politiques thanks to the senator Mon Mothma (incarnée à new par Genevieve O’Reilly) and the personnage de Luthen Rael, an art collector played by Stellan Skarsgård et acteur majeur de la Rébellion.

Le pari était audacieux pour Tony Gilroy, le réalisateur de Rogue One : créer une série de douze épisodes centered on a character who is not part of the most emblematic heroes of the saga Star Wars. Yet, even so Andor ne peut pas compter sur l’aura d’un personnage légendaire comme The Mandalorian pour tenir le rôle principal, le spectateur est très rapidement séduit par l’histoire de cet anti-héros. Cassian Andor est encore loin d’être le capitaine rebelle vu dans Rogue One : on le découvre voleur, parfois menteur, délaissant ses valeurs pour survivre. Un personnage aux faiblesses très humaines, qui ne croit pas au début en la Résistance et préfère sauver sa peau. C’est principalmente l’appât du gain qui le motive mais un concours de circonstantes va le pousser à s’engage aupres des forces rebelles.

Parmi les personnes qui gravitent autour de Cassian dans la ville industrielle de Ferrix, on retrouve Bix (Adria Arjona), amie d’enfance et ancienne petite amie du voleur. C’est une femme forte, qui n’hésite pas à se battre pour ses proches quitte à s’élever contre les brigades de l’Empire. But also Maarva Andor (Fiona Shaw), Cassian’s adoptive mother through whom he will discover the origins of the hero. Ce dernier était déjà professionnel de l’infiltration dès son plus jeune âge, se faufilant dans les vaisseaux ennemis malgré les dangers.

Bix Caleen, une habitante de Ferrix et amie d'enfance de Cassian, une femme courageuse au caractère bien trempé.  (©2022 Lucasfilm Ltd.)

Andor arrive à retrancrire sans peine la tension de cette période sombre de l’univers Star Wars. On resentt la fureur du peuple qui commence à s’organiser contre l’oppresseur avec les moyens du bord. Les réseaux clandestines se renforcent, autant dans la ville ouvrière Ferrix que dans la capitale de l’Empire galactic Coruscant. Political alliances are more explored than in the other license opus thanks to the maneuvers of the politician Mon Mothma. Fait rare, les premiers épisodes Andor They also develop the history of characters from the Empire, such as police inspector Syril Karn and Dedra Meero, member of the imperial security. On découvre leurs motivations et leur foi en l’Empire, conveniens de répandre le bien en imposant l’ordre. Ainsi, chaque personnage d’Andor est presento comme n’étant ni bon, ni mauvais, mais imparfait à l’image de la nature humaine.

Dans l’ensemble, Andor parvient à offrir des paysages sumptueux, avec un souci du détail pour rendre réaliste chaque planete aperçue à l’écran. La diversité est de mise, on navigue d’une planète covered with une luxuriant vegetation à des terres désertiques, en passant par des decors luxueux dans la capitale de la galaxie. Derrière ce travail minutieux, on retrouve le chef decorator Luke Hull, primé pour son travail sur la mini-série Chernobyl. Seule ombre au tableau, le quatrième épisode de la série que nous avons pu visionner perd un peu le rythme des premiers. Une latency qu’on peut espérer necessaire pour mieux préparer les événements qui surviendront dans le reste des épisodes. Une seconde saison est d’ores et déjà programmed par la platforme aux grandes oreilles.

“Andor”, à partir du 21 septembre sur Disney +

Leave a Reply

Your email address will not be published.